Le coach du Lierse Vanderbiest échappe à nouveau à une sanction

25/04/17 à 16:59 - Mise à jour à 17:05

Source: Belga

(Belga) La Commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) a décidé mardi de ne pas sanctionner l'entraîneur du Lierse Fred Vanderbiest. "Il n'y a pas d'éléments suffisants pour établir une violation du règlement fédéral", a expliqué la Commission.

Durant le derby à Malines, lors de la deuxième journée des playoffs, le Match Delegate a constaté que plusieurs membres du staff technique avait des oreillettes. Suspendu comme lors du match contre le Standard, Vanderbiest se trouvait en tribune presse. Le team manager Roel Rymen avait expliqué que les oreillettes avaient été utilisées pour communiquer avec le préparateur physique en cas de blessures, tout en faisant un mea culpa. "Le staff médical peut porter des oreillettes, le staff technique en principe non. Nous ferons attention à l'avenir." "La Commission des litiges remarque que ni dans le rapport de l'arbitre ni dans celui du Match Delegate il apparaît clairement que l'entraîneur suspendu Vanderbiest a communiqué directement ou indirectement avec les joueurs ou le staff technique", a conclu le président de la commission Stefaan Desmet. La semaine dernière, Vanderbiest avait dû se présenter devant la Commission des litiges car le Match Delegate de la rencontre Standard-Lierse le soupçonnait de donner ses instructions à son staff technique via un intermédiaire. La Commission des litiges avait décidé de ne pas sanctionner Vanderbiest. Le Parquet fédéral a confirmé mardi qu'il allait en appel contre cette décision. Le dossier sera examiné à nouveau vendredi (28 avril). (Belga)

Nos partenaires