"Le classement officiel de la Proximus League n'a jamais été modifié"

29/04/16 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Belga

L'Union belge de football (URBSFA) a rappelé vendredi que le "classement de la Proximus League n'a jamais été modifié", alors que la Division 2 est devenue un véritable imbroglio à la suite des actions de plusieurs clubs devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS).

"Le classement officiel de la Proximus League n'a jamais été modifié"

© BELGA

La dernière journée du championnat de D2 aura lieu samedi. Trois clubs, l'Antwerp, Eupen et le White Star, peuvent encore être champions, mais il faudra attendre que les procédures devant la CBAS aboutissent pour savoir qui est sacré.

"Alors que le championnat de la Proximus League s'achève, le classement final reste tributaire de plusieurs litiges qui doivent être tranchés par la Cour belge d'arbitrage pour le Sport", indique l'URBSFA.

"D'une part, le White Star Bruxelles lui a soumis le recours contre la décision de la Commission des Licences refusant de lui accorder la licence. Ce recours sera examiné par la CBAS le lundi 2 mai et nous espérons obtenir une décision dans les plus brefs délais. D'autre part, le KAS Eupen et le RFC Seraing contestent la décision de la Commission des Litiges pour le Football rémunéré qui a infligé la sanction du forfait pour 3 matches à ce dernier club et qui a attribué les 3 points desdits matches à ses adversaires respectifs pour avoir aligné le joueur Rentmeister, malgré une décision de la Commission disciplinaire de la FIFA. L'examen du dossier par la Commission des Litiges a pris beaucoup de temps, notamment parce que d'une part, les parties elles-mêmes ont demandé le report à plusieurs reprises et d'autre part, parce que la décision de la Commission disciplinaire de la FIFA a été contestée par le RFC Seraing".

"Beaucoup d'avis sont parus dans la presse les derniers jours, mais contrairement à ce qui a été divulgué, le classement officiel de la Proximus League n'a jamais été modifié", précise la fédération. "Vu les recours contre la décision de la Commission des Litiges, cette décision n'est pas encore définitive (effet suspensif du recours). Tant qu'il n'y a pas de décision définitive, l'URBSFA ne modifie pas le classement. Dans la presse, le pouvoir d'injonction dont le Secrétaire général disposerait a été évoqué. Ce n'est tout d'abord que le Comité Exécutif (et pas le Secrétaire général) qui dispose de ce pouvoir et par ailleurs, ce pouvoir d'injonction n'est pas d'application étant donné qu'il s'agit d'une affaire qui était déjà pendante".

"Les procédures sont susceptibles de modifier le classement de la Proximus League et la composition des divisions de la saison prochaine. L'URBSFA met tout en oeuvre pour que ces procédures aboutissent dans les meilleurs délais. Nous venons d'apprendre que la CBAS a désigné le collège arbitral et que toutes les parties seront entendues le mercredi 11 mai", conclut l'URBSFA.

Nos partenaires