"Le but de Geoff Hurst en finale du Mondial 1966 a été validé avec raison"

05/01/16 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Belga

(Belga) Le 2e but de l'attaquant anglais Geoff Hurst en finale de la Coupe du monde 1966 face à l'Allemagne de l'Ouest, le 30 juillet 1966 à Wembley, est l'un des plus controversés de l'histoire du football. Lors de la première prolongation (101e), Hurst a donné l'avantage à l'Angleterre sur un envoi qui heurta la transversale avant de retomber derrière ou sur la ligne. Selon une simulation par ordinateur, qui a été présentée lundi soir par la chaîne de télévision britannique Sky Sports, le but a été accordé à juste raison.

Le juge de ligne azéri Tofiq Bahramov avait accordé le but qui donnait l'avantage aux Anglais 3-2. Au final, après un nouveau but de Hurst, l'Angleterre remportait 4-2 sa première et seule Coupe du monde à ce jour. L'Angleterre fêtera en 2016 les 50 ans de son titre. C'est pour cette raison que l'émission de Sky Sports, Monday Night Football, a voulu savoir si ce but était valable ou non. Les images télévisées de l'époque n'était pas en mesure de le faire. En utilisant les données statistiques de Opta, le Sky Pad touchscreen et la réalité virtuelle de EA Sports, une simulation sur ordinateur a pu être créée. Selon elle, le ballon a bien franchi entièrement la ligne de but allemand. "Le juge de ligne avait entièrement raison", a déclaré l'ancien international anglais Jamie Carragher durant l'émission. "Il n'était peut-être pas idéalement placé, mais c'est la preuve définitive. Ce n'est même pas de peu. On voit encore deux ou trois pouces (5 à 7 cm). Ce fut toujours une interrogation. Le ballon avait-il franchi ou non la ligne? Heureusement, nous pouvons classer l'affaire". (Belga)

Nos partenaires