Laurent Henkinet a été remercié par son club

28/09/16 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Belga

Waasland-Beveren a mis un terme avec effet immédiat à sa collaboration avec le gardien Laurent Henkinet, 24 ans, qui a gravement enfreint certaines clauses de son contrat selon le communiqué du club waeslandien. Henkinet (ex-Saint-Trond, Standard et Courtrai) aurait engagé un pari sur un match auquel il participait.

Laurent Henkinet a été remercié par son club

Laurent Henkinet, alors gardien à Waasland-Beveren (avril 2016). © BELGA

"Le conseil de gestion de Waasland-Beveren a pris la décision de se séparer de Laurent Henkinet après mûre réflexion en sa séance de mardi", précise le communiqué. "Une enquête approfondie a en effet permis d'établir qu'il avait commis des fautes contractuelles graves, justifiant un arrêt immédiat de sa collaboration"

"Il a misé sur un match dont il était l'un des acteurs (ndlr: cela n'a pas encore été officiellement établi). Ce qui ne constitue pas seulement une violation de son contrat, mais aussi des règlements en la matière et de la déontologie tout court. Il n'a de surcroît pas prévenu le club, son employeur, de sa situation. Ce qui a également contribué à décider de s'en séparer..."

On précisera que le gardien ne sera pas poursuivi par le parquet mais uniquement par la Commission des jeux, car il avait parié sur une victoire de son équipe.

Waasland-Beveren, 14e de la Pro League avec 6 points sur 24, a donc choisi de faire un exemple.

Ce qui met la pression sur Anderlecht, Ostende et l'Antwerp (D1B). Trois clubs dont des joueurs, Olivier Deschacht, Knowledge Musona et Tuur Dierckx (ex-Club Bruges) ont également été cités pour avoir parié.

Anderlecht "attend la fin de l'enquête officielle" pour prendre une décision concernant Deschacht. L'ancien capitaine aurait misé 50 euros sur une défaite 0-5 contre le Paris Saint-Germain (soit le score exact du match, ndlr) en octobre 2013, selon les journaux du Groupe Mediahuis mercredi. Il risque de 600 à 600.000 euros d'amende, une radiation et une peine de prison.

Henkinet, Musona et Dierckx n'auraient eux joué que sur des victoires de leur équipe. Ils pourraient dès lors s'en tirer avec une simple amende.

Nos partenaires