Laurent Guyot : "Le projet c'est de créer une identité Cercle-Monaco"

27/07/18 à 11:51 - Mise à jour à 11:57

Bercé par le célèbre " jeu à la nantaise ", passé par le costume d'instructeur à la FFF et par un long bail de l'autre côté de l'Atlantique, Laurent Guyot a les valises bien remplies. Il les a posées à Bruges, où il a pris les rênes du Cercle, et entrouvre la malle à souvenirs. Rencontre.

Laurent Guyot : "Le projet c'est de créer une identité Cercle-Monaco"

Laurent Guyot. © BELGAIMAGE

Laurent Guyot à propos...

...du championnat belge : "J'ai regardé des matches de la saison passée, notamment les barrages pour la montée. Ça donne du spectacle, donc c'est bien, mais c'est surtout bien quand ça s'ouvre chez l'adversaire. C'est forcément quelque chose sur lequel on travaille. Parce que le haut niveau aujourd'hui, c'est de jouer groupé. Très, très haut quand vous êtes très fort, et un peu moins haut en fonction de votre niveau, mais le challenge reste d'être groupé. On en a déjà parlé avec les joueurs, c'est quelque chose que notre équipe devra être capable de bien faire. Il faudra passer par une qualité collective avant de faire briller des talents individuels. En espérant que certains joueurs se révéleront individuellement. Quelle que soit la qualité collective, à un moment donné ce sont les joueurs différents qui font la différence."

...de l'influence du FC Nantes sur sa vision du foot : "Le FC Nantes c'est 28 ans de ma vie, et j'en ai 48. En tant que jeune joueur du centre de formation, professionnel, entraîneur, directeur de l'académie... Vous ne passez pas autant de temps dans un club comme ça, aussi performant dans le développement des joueurs, avec des entraîneurs que j'ai côtoyés comme Raynald Denoueix et Jean-Claude Suaudeau, puis faire ce métier sans avoir été marqué par Nantes. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si beaucoup d'anciens joueurs sont devenus entraîneurs. Ce qui a fait la différence, ce n'étaient pas forcément les idées, mais plutôt la constance dans leur développement. Jean-Claude Suaudeau aimait le dire : " Des fois, les gens ne se rendent pas compte que c'est simple. " Le club avait des principes, il n'y dérogeait pas, et il a réussi à s'appuyer sur ces principes pendant des années, quelle que soit la situation. À partir du moment où on était capable de bien jouer, on allait avoir des résultats. Et quand je dis " bien jouer ", je ne parle pas d'esthétique. Je parle d'efficacité. "

...de sa mission au Cercle : "Le projet, au-delà des résultats, c'est d'être capable de créer une identité Cercle-Monaco qui puisse perdurer. Je veux mettre l'accent sur le goût de l'effort, l'efficacité. Et à travers ça, avoir une certaine idée offensive du foot. Mais attention, je ne rêve pas. Je dis idée offensive mais on est promu, il va falloir se mettre au niveau. Je sais qu'il y aura des matches compliqués, qu'on ne sera pas forcément heureux tous les lundis. Mais à partir du moment où on le sait, où on travaille avec l'objectif de démarrer la prochaine saison au même niveau, on fera tout pour, petit à petit, avoir une équipe performante à ce niveau."

Par Guillaume Gautier

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Laurent Guyot dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires