Lancement d'un crowdfunding pour sauver le tournoi de tennis "ATP Challenger de Mons"

14/03/17 à 13:38 - Mise à jour à 13:42

Source: Belga

(Belga) Le tournoi de tennis "ATP Challenger de Mons", anciennement "Ethias Trophy", a lancé mardi matin, au Decathlon de Bruxelles, une campagne de crowdfunding pour pallier le retrait d'Ethias, son principal sponsor. L'objectif est de récolter d'ici le 14 avril 200.000 euros afin de perdurer en 2017.

Lancement d'un crowdfunding pour sauver le tournoi de tennis "ATP Challenger de Mons"

Lancement d'un crowdfunding pour sauver le tournoi de tennis "ATP Challenger de Mons" © BELGA

Fort de 12 éditions, "Ethias Trophy" est le tournoi de tennis belge le plus récompensé et le plus reconnu sur le circuit Challenger Tour de l'ATP, l'association des joueurs de tennis professionnels. "La plupart des tournois se déplacent maintenant vers l'Asie, rendant les déplacements, l'entraînement et la compétition plus difficiles pour les joueurs de chez nous", explique Dominique Monami, directrice du Tournoi et médaillée olympique en 2000. "Notre force, c'est de proposer des structures d'entraînement". Le joueur de tennis David Goffin a rappelé dans une vidéo de soutien l'importance de ce tournoi pour entrer dans la compétition internationale. La campagne de crowdfunding est accessible sur risingtrack.com, la première plate-forme de financement participatif spécialisée dans le sport et pilotée par les hockeyeurs Morgane Vouche et Jérôme Truyens. Elle vise à trouver 20.000 "sponsors" qui investissent chacun au moins 10 euros, le prix d'une place le lundi. Les organisateurs ciblent en premier lieu le public, qui représentait entre 15.000 et 20.000 visiteurs les éditions précédentes. L'initiative est comparable à des préventes, auxquelles s'ajoutent des avantages. Le spectateur peut simplement payer sa place en avance ou choisir de donner plus avec des compensations qui vont jusqu'à prendre un verre avec les joueurs, visiter les coulisses, bénéficier d'un apéritif privatif pour 25 personnes ou d'une table au diner de gala. Le monde de l'arbitrage, largement formé via l'ATP Challenger de Mons, sera aussi sollicité, tout comme les membres des 180 clubs associés au tournoi. "On a un gap financier de 400.000 euros", détaille Gaetan Jacquemin, Tournament Manager. "L'idée est de récolter 200.000 euros par crowdfunding, et puis d'aller solliciter d'autres entreprises, qui ne sont pas les partenaires actuels, pour doubler la mise. On a déjà commencé un tour des sociétés et il y a un intérêt marqué". En cas d'échec de l'opération et d'arrêt du tournoi, l'argent récolté sera reversé à l'association Hopiness, qui aide des jeunes talents à atteindre l'excellence dans leurs disciplines sportives. (Belga)

Nos partenaires