La vie du commandant Custo

09/11/17 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Sportmagazine

"Quand mes joueurs jouent à Uno dans le vestiaire, je repense aux moments où nous y jouions dans les caves, pendant la guerre", dit Adnan Custovic (39), le nouvel entraîneur d'Ostende. Voici l'histoire d'Adi, le réfugié bosnien.

Adnan Custovic : "J'ai grandi dans une famille musulmane typique de Mostar, une ville de Bosnie-Herzégovine, à l'époque où la Yougoslavie était encore unie. Mes parents étaient professeurs : mon père enseignait l'histoire et la géographie ; ma mère, le serbo-croate. Mon plus jeune frère était aussi un excellent joueur mais il aimait profiter de la vie et n'a jamais percé. J'avais déjà treize ans lorsque j'ai signé ma première carte d'affiliation dans un club. J'ai été repéré par Velez Mostar dans un tournoi inter-quartiers et j'ai été invité à m'y entraîner. C'est là que tout a commencé.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires