La Suède "facile à analyser, difficile à battre", prévient Andersson

06/07/18 à 13:29 - Mise à jour à 13:31

Source: Belga

(Belga) La Suède est "facile à analyser", mais "difficile à battre", prévient le sélectionneur Janne Andersson au sujet de sa propre équipe, vendredi à la veille du quart de finale du Mondial 2018 contre l'Angleterre, à Samara (16h00).

"On dit de notre équipe qu'elle est facile à analyser mais difficile à battre, je pense que c'est une bonne description", a résumé Andersson, titillé sur le style défensif de la Suède. "Maintenant on nous prend au sérieux, les joueurs sont très loyaux à cette idée de jeu et ça me ravit", a-t-il ajouté. Le coach suédois, très peu expansif sur son banc, même quand son équipe marque, a repoussé froidement toutes les tentatives de faire "monter la sauce". La pression avant de viser une première demi-finale depuis 1994? "Nous avons joué beaucoup de matches pour arriver jusqu'ici, on a toujours fait face à la pression, toujours selon la même procédure. Nous n'avons rien préparé de plus ni de moins pour ce match", répond-il. Est-ce qu'il s'imagine champion du monde? "Je ne perds pas mon temps avec ça, nous avons un match difficile demain. Ensuite, en fonction du résultat, nous continuerons ou non." De toutes façons, "le foot n'est pas si simple, on ne peut pas identifier un seul facteur, il faut avoir une vue d'ensemble pour battre une équipe comme l'Angleterre. Il faut bien défendre, être courageux, avoir une idée claire de ce que nous voulons faire en attaque... Les coups de pieds arrêtés sont une des clefs, mais c'est la première fois que nous rencontrons une équipe aussi performante que nous dans ce domaine. Ca ne se joue pas sur des détails", explique le coach. "Pour moi, le symbole c'est l'équipe", a répondu Andersson quand il lui a été demandé comment représenter son équipe en un mot ou un concept. "Nous sommes une équipe et nous y contribuons tous, c'est notre 45e jour ensemble, et il y a beaucoup de joie." "Nous sommes une équipe sur et en-dehors du terrain", a complété son capitaine, Andreas Granqvist. (Belga)

Nos partenaires