La sélection de Robert Martinez pour les matches contre le Mexique et le Japon

03/11/17 à 14:20 - Mise à jour à 14:20

Source: Belga

Face au Mexique, le 10 novembre à Bruxelles au stade Roi Baudouin, et contre le Japon, quatre jours plus tard le 14 novembre à Bruges, les Diables Rouges vont disputer deux matches "très utiles", estime le sélectionneur national, Roberto Martinez.

La sélection de Robert Martinez pour les matches contre le Mexique et le Japon

© BELGA

Ce sera l'occasion pour la Belgique d'affronter d'une part des équipes au style de jeu différent que celui rencontré en Europe et le mentor espagnol des Diables pourra en outre passer en revue une série de joueurs avant de former son groupe de 23 pour la Coupe du monde en Russie l'année prochaine.

"Nous sommes encore loin de la Coupe du monde et je ne dois pas encore créer mon groupe de 23 aujourd'hui", a expliqué Roberto Martinez vendredi à Tubize. "Nous pouvons ainsi voir à l'oeuvre d'autres joueurs. C'est très utile pour nous. Il y a des joueurs blessés, d'autres seront ménagés en fonction de leurs échéances en clubs, cela permet à d'autres encore de saisir l'opportunité de se montrer. Je n'aime pas parler de joueurs clés, disons que chaque joueur, quand il est sur le terrain, est un joueur clé. Pour nous, ces rencontres sont très utiles. Ce ne sont peut-être pas des grands noms, mais c'est le genre d'équipes avec un jeu différent qui peut nous mettre en difficulté. Nous allons voir d'autres choses et apprendre beaucoup. Notre style de jeu, avec une bonne défense, un pressing haut, un jeu de passes rapide, ne va pas changer, mais les acteurs vont être différents. Je vais pleinement utiliser la possibilité des six changements lors de ces deux prochaines rencontres".

Il restait 5.000 tickets à vendre pour le duel face au Mexique. Ils seront encore en vente, sur le site de l'Union belge toujours, jusqu'à 14h00 le jour du match. Pour le duel face au Japon, à Bruges, 20.000 billets ont déjà trouvé acquéreur. "C'est très intéressant de jouer aussi une fois à Bruges, cela nous met dans une autre situation qu'au stade Roi Baudouin", a ajouté encore Roberto Martinez qui retrouvera ses joueurs mardi pour une séance ouverte au public (entrée à partir de 16h30 pour maximum 1.600 spectateurs, aucun sac n'est autorisé).

"Radja Nainggolan est de retour parce qu'il est en forme"

Radja Nainggolan est de retour en grâce auprès de Roberto Martinez. Pour l'Espagnol, rien de plus normal cependant. "J'ai toujours dit que je composais la meilleure sélection du moment. On a écrit beaucoup de choses, ou supposées, sur Radja, mais il est en forme. Nous ne sommes plus à devoir nous qualifier ou à être dans le top 7. Nous en sommes à préparer à présent la Coupe du monde. C'est le moment vu les circonstances aussi de certains joueurs blessés de pouvoir intégrer des joueurs pour voir comment ils se sentent dans le groupe et la porte est toujours ouverte. C'est l'occasion pour eux de démontrer ce qu'ils valent et c'est utile pour nous de voir d'autres joueurs à l'oeuvre, d'apprendre encore des choses. Je dois former un groupe de 23 joueurs pour la Coupe du monde. Contre le Mexique et la Japon, nous allons utiliser cette possibilité de faire six changements pour voir un maximum de joueurs".

Nainggolan avait été remplacé à la mi-temps de la rencontre amicale face à la République tchèque en juin dernier et trois jours plus tard il était resté sur le banc en Estonie. Il était absent des deux dernières sélections.

Outre son retour, l'on voit apparaître dans la sélection de Roberto Martinez, Laurent Depoitre (Huddersfield) et Adnan Januzaj (Real Sociedad). "On suit Janujaz depuis longtemps et il était là pour la Coupe du monde au Brésil. Je l'ai vu à Sunderland où il a connu une saison difficile, à présent en Liga, il fait une bonne saison", a justifié Roberto Martinez. "C'est un gaucher qui peut remplir le même rôle que Yannick Carrasco. Cela lui donne ainsi une possibilité de montrer ainsi ce qu'il vaut contre des équipes au style de jeu qui peuvent nous mettre en difficulté. Laurent Depoitre est un joueur au style particulier, que j'ai bien aimé lorsqu'il était à La Gantoise. C'était difficile ensuite pour lui à Porto, mais en Premier League il a un rôle important et fait de bons matches. L'absence de Benteke est l'occasion pour lui de se montrer et pour nous de voir comment il se sent dans le groupe."

Adnan Januzaj n'avait plus été sélectionné depuis le 6 septembre 2015 à Chypre (0-1) et sa dernière montée au jeu date de novembre 2014 contre le Pays de Galles (0-0) en qualifications pour l'Euro-2016.

Laurent Depoitre ne compte lui que 3 sélections, en octobre et novembre 2015 et n'a joué qu'une seule fois pour les Diables Rouges le 10 octobre 2015 à Andorre (1-4) en qualifications pour l'Euro-2016 aussi.

. Gardiens (4): Koen Casteels (Wolfsburg/All), Thibaut Courtois (Chelsea/Ang), Simon Mignolet (Liverpool/Ang), Matz Sels (Anderlecht)

. Défenseurs (8): Dedryck Boyata (Celtic/Eco), Laurent Ciman (Montréal Impact/Can), Leander Dendoncker (Anderlecht), Christian Kabasele (Watford/Ang), Jordan Lukaku (Lazio Rome/Ita), Thomas Meunier (PSG/Fra), Thomas Vermaelen (FC Barcelone/Esp), Jan Vertonghen (Tottenham/Ang)

. Milieux de terrain (8): Nacer Chadli (West Bromwich/Ang), Kevin De Bruyne (Manchester City/Ang), Steven Defour (Burnley/Ang), Mousa Dembélé (Tottenham/Ang), Adnan Januzaj (Real Sociedad/Esp), Radja Nainggolan (AS Rome/Ita), Youri Tielemans (AS Monaco/Fra), Axel Witsel (Tianjin Quanjian/Chn)

. Attaquants (8): Michy Batshuayi (Chelsea/Ang), Laurent Depoitre (Huddersfield Town/Ang), Eden Hazard (Chelsea/Ang), Thorgan Hazard (Borussia Mönchengladbach/All), Romelu Lukaku (Manchester United/Ang), Dries Mertens (Naples/Ita), Kevin Mirallas (Everton/Ang), Divock Origi (Wolfsburg/All)

Nos partenaires