La Pro League travaille à son règlement interne pour protéger davantage les arbitres

21/03/17 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Belga

La Pro League travaille à une série de mesures visant à protéger davantage les arbitres officiant dans le cadre du championnat, a indiqué lundi soir Pierre François, son CEO, après l'Assemblée générale.

La Pro League travaille à son règlement interne pour protéger davantage les arbitres

© Image Globe

Les clubs dont les entraîneurs seront renvoyés en tribune par l'arbitre devront ainsi désormais s'acquitter de 5.000 euros auprès de la Pro League. Si le T1 tente ensuite encore de communiquer avec son staff technique, 5.000 euros supplémentaires pourront s'y ajouter, selon les modifications du règlement interne de la Pro League qui a donc concrétisé sa promesse d'un système d'amendes visant directement les clubs. "Nous encourageons les clubs à soustraire cette somme du salaire de l'entraineur", précise Pierre François lundi.

Dans le cadre du même raisonnement, il devrait désormais être possible de sanctionner des critiques formulées après la rencontre. "Sur base de la feuille de match, ce n'est pas possible actuellement de sanctionner des propos qui ont été tenus après la rencontre via différents médias sociaux. La critique, en soi, doit être possible, si elle concerne les prestations, mais pas les partis pris et préjugés", indique Pierre François, faisant notamment référence à la sortie de Francky Dury sur un "arbitre wallon qui favorise les équipes wallonnes". A terme, de tels propos devraient pouvoir faire l'objet d'une procédure disciplinaire, promet la Pro League.

En savoir plus sur:

Nos partenaires