La Pro League libère 300.000 euros pour soutenir le football féminin

20/03/18 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Belga

300.000 euros des droits de télévision vont être mis annuellement à disposition du football féminin, a décidé lundi l'assemblée générale de la Pro League.

La Pro League libère 300.000 euros pour soutenir le football féminin

Czech's Katerina Svitkova and Belgium's Ndoutou Missipo Kassandra fight for the ball during a soccer game between Belgium's Red Flames and Czech Republic, at the Cyprus women cup, Wednesday 28 February 2018, in Larnaca, Cyprus. BELGA PHOTO DAVID CATRY © BELGA

La somme reviendra aux clubs qui auront inscrit une équipe à l'Union Royale belge de football (URBSFA). Les barêmes seront les suivants: 50.000 euros pour les 5 clubs (La Gantoise, Standard, Anderlecht, Genk et Oud Heverlee-Louvain) qui ont une équipe engagée en Super League, 20.000 euros pour une équipe (Zulte Waregem) évoluant en première nationale, et 10.000 euros pour les deux équipes (Club Bruges et Malines) militant en deuxième nationale. "On a demandé à l'Union belge de libérer un budget pour la Super League féminine. La Pro League avait promis d'y ajouter sa propre contribution, d'un montant équivalent", explique son CEO Pierre François.

"L'Union Belge a fixé le budget à 100.000 euros, un subside reçu de la fédération internationale (FIFA). C'est beaucoup trop peu. D'où cette décision de consentir un effort financier plus important qu'initialement prévu, qui permettra de mieux répondre aux besoins du football féminin. Cette somme de 300.000 euros pourrait d'ailleurs encore être augmentée. On pousse en effet les clubs sans équipe féminine à en inscrire une en deuxième nationale. Pierre François a par ailleurs confirmé que Proximus sponsorisera et donnera son nom à la compétition-e de la Pro League, que veut organiser la Pro League sur FIFA19 la saison prochaine. Des précisions supplémentaires à ce propos seront communiquées dans le courant de la semaine.

Nos partenaires