La nouvelle chaîne de foot Eleven a démarré son chantier

29/07/15 à 11:00 - Mise à jour à 28/07/15 à 16:21

Source: Sportmagazine

Jusqu'à présent, on en sait peu sur les grilles mais on devrait y voir plus clair fin août.

La nouvelle chaîne de foot Eleven a démarré son chantier

Mosselmans : "Nos mots d'ordre sont la passion, l'événement et la connaissance approfondie du sport" © PG

Eleven commencera à émettre le 2 août. La première affiche sera le Community Shield entre Chelsea et Arsenal. Du côté francophone, Mathieu Istace et Alex Teklak seront aux commentaires. Peu de choses ont filtré sur les grilles. Eleven apparaît comme un chantier (ne parlons même pas d'Eleven Sport, sur laquelle rien n'a été communiqué, hormis qu'elle diffusera aussi du foot quand deux affiches seront programmées en même temps). Tout devrait être plus clair fin août. En attendant, Eleven ne dispose pas encore de véritable rédaction. La création d'une équipe est sous la responsabilité de Jan Mosselmans, une des plumes de Het Laatste Nieuws, et Peter Thiessen, chef du contenu. " J'ai été contacté car je n'étais pas impliqué dans le monde audiovisuel et j'ai donc un regard extérieur ", précise Mosselmans. " Eleven se positionne avec une étiquette belge, ce qui est aussi l'un de mes principes. " Eleven apparait à la fois clair sur son contenu (Série A, Ligue 1, etc.) et brouillon sur sa mise en place. " Notre but est de créer une équipe de journalistes avec des juniors (talents à former) et des seniors (gens plus chevronnés). Nos mots d'ordre sont : la passion, l'événement (plus important que le journaliste), la connaissance approfondie du sport. Nous avons reçu 150 candidatures et nous allons investir dans la formation pour révéler les prochains Stéphane Pauwels. " L'arrivée d'Eleven provoque des remous au sein du monde médiatique. En coulisses, on s'interroge sur le positionnement éditorial et le fait que le contenu se résume à des matches commentés en cabine, sans studio ou mise en valeur. Certains se demandent si Eleven ne va pas proposer un modèle " robinet ", à l'image d'Eurosport, avec une déferlante de disciplines et d'images et juste une voix pour " accompagner. " " Non, notre ambition est de créer une marque forte, avec un graphisme spécifique et une philosophie. Le travail sera au sein de notre éthique. C'est un projet évolutif, qui commence petit mais qui veut voir grand. " Le fait qu'Eleven soit intéressé par les droits du foot belge dès 2017 aurait tendance à accréditer ces propos, les chaînes étant préparées à recevoir un produit qui fonctionnerait comme la formule d'appel numéro 1...

Par Simon Barzyczak

Nos partenaires