La malédiction du circuit Het Nieuwsblad

24/02/17 à 15:00 - Mise à jour à 15:50

La saison cycliste belge reprend ce samedi avec Het Nieuwsblad. S'il s'agit d'une belle course à ajouter à son palmarès, la remporter porte malheur en vue du Tour des Flandres.

La malédiction du circuit Het Nieuwsblad

Après les succès de l'an dernier, Greg Van Avermaet est à l'aube de la saison de tous les défis. © BELGAIMAGE

Depuis que le Circuit Het Volk est devenu Circuit Het Nieuwsblad en 2009, aucun autre coureur ne s'y est montré plus régulier que Greg Van Avermaet (voir graphique). L'an dernier, cependant, le Flandrien a été victime de la fameuse malédiction du Circuit. Celle-ci veut que le vainqueur arrive toujours trop court un mois plus tard au Tour des Flandres. Victime d'un accident, Van Avermaet n'a même pas rejoint l'arrivée.

Depuis la création du Circuit, en 1945, aucun coureur n'a réalisé le doublé. Depuis 2000, seuls Peter Van Petegem et Sébastien Langeveld ont réussi à remporter le Circuit et à terminer dans le top 5 du Ronde (Van Petegem 3e en 2002 et Langeveld 5e en 2011).

Pour avoir une chance de briller au Tour des Flandres, mieux vaut terminer deuxième du Circuit, comme Peter Sagan l'an dernier ou Tom Boonen en 2005 et 2012. Mais ce n'est pas une garantie non plus : Van Avermaet (2014) et Niki Terpstra (2015) ont terminé deuxièmes à Gand et ont échoué à la même place en avril à Audenarde.

Ce qui est déjà arrivé, c'est que le vainqueur du Circuit remporte également Paris-Roubaix. Mais trois fois seulement : Eddy Merckx en 1973, Franco Ballerini en 1995 et Johan Museeuw en 2000. Depuis, les coureurs se préparent davantage en fonction du mois d'avril et ils ne sont dès lors pas en grande forme en février.

Au XXIe siècle, seuls deux vainqueurs du Circuit sont montés la même année sur le podium de l'Enfer du Nord : Juan Antonio Flecha en 2010 et Thor Hushovd en 2009 (3e).

Une victoire au Circuit ne donne pas davantage de garanties de briller plus tard dans l'année. Seuls Merckx (1971) et Roger De Vlaeminck (1979) ont réalisé le doublé Circuit - Milan-San Remo. Le Cannibale (1971 et 1973) est aussi le seul, avec Frank Vandenbroucke (1999) à avoir remporté la même année le Circuit et Liège-Bastogne-Liège. Et le seul à avoir inscrit à son palmarès la course d'ouverture et l'Amstel (1973).

Jan Raas a remporté l'Amstel de 1977 à 1982, sauf en 1981, année où il s'était imposé au Circuit...

Kuurne-Bruxelles-Kuurne ne fait guère mieux

La malédiction qui frappe les vainqueurs de Kuurne-Bruxelles-Kuurne n'est guère moindre : Noël Foré (1963), Raas (1983), Edwig Van Hooydonck (1989) et Andreï Tchmil (2000) ont réussi à remporter cette course et le Tour des Flandres la même année mais depuis le changement de siècle, les vainqueurs n'ont jamais réussi à faire mieux qu'une septième place au Ronde (George Hincapie en 2005 et Tom Boonen en 2014).

Un succès à Kuurne offre encore moins de garantie de remporter Paris-Roubaix : seul Boonen y est arrivé, en 2009. Et après 2000, seul Hincapie s'est classé dans le top 5 de l'Enfer (2e en 2005).

Par Jonas Creteur

Nos partenaires