La Gantoise partage contre Genk et n'a toujours pas sa première victoire (1-1)

10/09/17 à 18:00 - Mise à jour à 22:22

Source: Belga

Après six journées de championnat, La Gantoise ne tient toujours pas sa première victoire. Dimanche, les Buffalos ont partagé face à Genk (1-1) alors qu'ils ont mené grâce à un but de Danijel Milicevic sur penalty (35e).

La Gantoise partage contre Genk et n'a toujours pas sa première victoire (1-1)

© Belga

Jakub Brabec a égalisé tout en fin de match (89e, 1-1). Au classement, La Gantoise (3 points) se retrouve avant-dernier et Genk (8 points) est 8e. Deux autres rencontres sont prévues dimanche: Standard-Charleroi (18 h) et Malines-Ostende (20h).

Le jaune est la couleur qui a prédominé ce duel en première période. On ne jouait que depuis 24 secondes quand M. Bart Vertenten a donné une première carte à Sander Berge pour une faute sur Anderson Esiti. Cinq autres ont suivi. Outre le milieu norvégien, Genk a vu un deuxième joueur sanctionné par l'arbitre: Clinton Mata (23e). Par contre, les éléments offensifs limbourgeois essayaient de combiner. Ils se sont créé une première occasion par Jere Uronen. Le Finlandais a trouvé au deuxième poteau Aly Samatta dont la reprise était trop molle et trop enlevée (10e). Ensuite, Alejandro Pozuelo a tiré sur le poteau (18).

Le festival de fautes et de cartes jaunes (pour les Gantois Noé Dussenne, Deiver Machado et Esiti) a continué. C'est assez logiquement que le but est tombé sur un penalty accordé pour une faute de Mata sur Mamadou Sylla et transformé par Milicevic (35e, 1-0).

S'il n'y a pas eu de carte jaune en seconde période, cela n'a pas eu de répercussion sur la qualité du jeu, peu en rapport avec ce que l'on attend d'équipes visant les play-offs 1. Gand et Genk se cherchaient. Hein Vanhaezebrouck a effectué trois changements offensifs devant lui permettre de bien repartir en contre. Les Buffalos se sont créé quelques petites occasions mais rien de bien dangereux par rapport à celles des Limbourgeois. La défense gantoise n'était pas à une note discordante près. Si elle n'a pas été punie sur une action Omar Colley-Ruslan Malinovskiy (66e), elle l'a été sur la répétition effectuée par Pozuelo-Brabec (89e, 1-1).

Nos partenaires