La Gantoise confirme sa victoire à Anderlecht contre Bruges (1-0), mais plus difficilement

08/04/18 à 21:02 - Mise à jour à 21:02

Source: Afp

Après sa victoire, pour ne pas dire sa démonstration, à Anderlecht, 0-2, lors de la 1e journée du playoff I, La Gantoise se devait de poursuivre sa route vers les sommets dimanche à la Ghelamco Arena contre le Club Bruges, pas toujours très convaincant mais solide leader.

La Gantoise confirme sa victoire à Anderlecht contre Bruges (1-0), mais plus difficilement

© Belga

Ce qu'elle a fait, 1-0, grâce à un but inscrit dès la 2e minute. Avec ce 6 sur 6 signé en deux journées, La Gantoise se rapproche à 6 points, 37-31, de Bruges. Le leader se déplacera le 15 avril à... Anderlecht (vainqueur 1-2 à Charleroi vendredi), qui compte également 31 points. Gand se rendra samedi au Standard (battu 1-0 à Genk samedi).

Les supporters des Buffalos n'ont dû patienter que 2 minutes pour exulter lors de ce derby qui leur tient toujours particulièrement à coeur.

Une tête de Samuel Kalu détournée sur le poteau par Kenneth Vermeer a en effet finalement rebondi dans le but via le torse de Brandon Mechele (1-0). Le ballon à peine remis en jeu une autre tête, de Samuel Chabot cette fois, après un coup-franc de Kalu, a manqué l'objectif pourtant largement ouvert devant le défenseur français, isolé au second poteau. La Gantoise, sous l'impulsion d'un Kalu déchaîné, obligeait Bruges à s'organiser pour faire face à l'ouragan. Vermeer devait ainsi jouer les pompiers devant Brecht Dejaegere à la 15e. Lovre Kalinic fut à son tour décisif en gagnant son face à face avec Abdoulaye Diaby qui aurait pu et dû exploiter le magnifique assist de Lior Refaelov à la 24e. Le Malien eut encore le but au bout du pied 4 minutes plus tard, mais conclut cette fois à côté. Bruges avait clairement équilibré les échanges, mais sans réussir à égaliser avant la mi-temps, malgré un excellent coup franc plein axe aux 30 mètres tiré par Hans Vanaken, et détourné par Kalinic.

En deuxième mi-temps non plus, Bruges, qui a pourtant établi ses quartiers dans le camp local, n'a pas réussi à recoller au score. Gand a crânement soutenu le siège comme il le pouvait. Kalinic a ainsi, entre autres, détourné une belle frappe de Vanaken (76e). Au bout du compte le but inscrit par ricochet dès la 2e but aura été déterminant dans cette partie qui relance - un peu - la course au titre.

Nos partenaires