La course aux playoffs 1 s'intensifie

08/02/16 à 15:23 - Mise à jour à 15:27

Atteindre le top 6 du Championnat belge au terme de la phase classique est un objectif pour certains, un rêve pour d'autres. Aujourd'hui, à cinq matchs du dénouement, quatre équipes se disputent l'une des deux places encore disponibles pour les playoffs 1.

La course aux playoffs 1 s'intensifie

BELGA PHOTO BRUNO FAHY © BELGA

Ainsi, Genk est actuellement 5e avec 38 points. Le Racing devance Zulte Waregem et Charleroi d'une petite unité, tandis qu'il a quatre longueurs d'avance sur le Standard. Quelles équipes vont tirer leur épingle du jeu ? Quelques éléments de réponse...

Racing Genk

Classé cinquième du championnat après 25 journées, le Racing Genk doit tout mettre en oeuvre pour conserver sa place. Et depuis la trêve, il semblerait que les choses se passent à merveille pour le club limbourgeois. En effet, malgré une élimination en Coupe de Belgique face au Standard, l'équipe de Peter Maes est invaincue en Championnat pour l'année 2016. Sa dernière défaite remonte au 26 décembre 2015 à... Charleroi (1-0). Néanmoins, les joueurs du KRC marquent peu. Ils ont la troisième plus mauvaise attaque de la Pro League avec seulement 28 buts en 25 rencontres... Cette statistique est à contrebalancer avec le fait que le Racing est doté de la troisième meilleure défense du pays avec 24 goals encaissés, derrière la Gantoise et Anderlecht. Les dirigeants veulent à tout prix éviter le fiasco de l'année dernière les condamnant à jouer les PO2. Pour cela, les limbourgeois devront confirmer leur bonne forme malgré un calendrier difficile.

Zulte Waregem

Défait ce week-end par un concurrent direct (le Sporting Charleroi), Zulte Waregem est dans une mauvaise forme. Ainsi, le "Essevee" n'a remporté que trois de ses... 13 derniers matchs ! Quatorze points sur 39 : tel est le bilan du club sur cette période. Zulte marque beaucoup, quasiment autant que la Gantoise mais a encaissé deux fois plus de buts que celle-ci ! Il va donc sans dire que le SV est en bien mauvaise posture pour rivaliser. À moins que l'équipe ne se reprenne pour cette dernière ligne droite...

Sporting de Charleroi

Le Sporting de Charleroi a pour objectif de réitérer l'exploit de l'année passée avec une accession aux PO1 pour la première fois de son histoire et une qualification européenne. Et le Sporting est, on peut le dire, le favori pour accrocher le top 6 d'ici la fin de la phase classique. Avec un joli bilan de 13 points sur 18, l'équipe de Felice Mazzu respire la confiance. C'est d'ailleurs ce qu'ont prouvé les joueurs en allant gagner leur match 2-3 à Zulte Waregem ce samedi soir. Victimes d'une égalisation de Mame Thiam à la 90e minute, les Carolos ont tout de même remporté la rencontre avec un goal d'Ndongala à la... 93e. Faire preuve d'un mental d'acier n'est pas donné à tous... Et c'est même ce qui a fait défaut au Standard dimanche.

Standard de Liège

Auteur d'un début de saison catastrophique voyant le club liégeois pointer à la position de lanterne rouge après onze journées, le Standard s'est bien repris sous l'ère Yannick Ferrera. Le club se présente, aujourd'hui, aux portes du top 6 mais devra se battre pour y accéder. Or, les playoffs 1 sont une obligation pour un club aux projets ambitieux. Alors que tout le monde imaginait le Standard se défaire facilement de ses concurrents directs en enchaînant les victoires, grâce notamment aux transferts entrants, les "Rouches" ont à nouveau chuté dimanche face à Saint-Trond. Cela avait déjà été le cas face à Ostende (défaite 4-1) et à la Gantoise (défaite 0-3). L'irrégularité actuelle conjuguée à un début de saison chaotique pourraient avoir raison de la volonté du club de jouer les PO1. Fort heureusement, en cas d'échec, il resterait aux Liégeois la finale de la Coupe de Belgique pour nuancer le bilan de la première saison de Bruno Venanzi à la tête du club.

Calendrier : élément déterminant

Le Racing Genk recevra Waasland-Beveren samedi prochain avant de se rendre à Lokeren le 20 février. Puis, ils recevront Bruges, iront à Sclessin et accueilleront Ostende. Leurs trois dernières rencontres face à des ténors risquent bien d'être la clé d'une accession, ou non, à l'une des six places convoitées.

Zulte Waregem a certainement le calendrier le plus "facile" des quatre concurrents. Ainsi, après s'être déplacés à Anderlecht, les joueurs du "Essevee" rencontreront Malines, Saint-Trond, Courtrai et Mouscron.

Le Sporting de Charleroi devra confirmer sa bonne forme dès la semaine prochaine face à Courtrai avant de se rendre au... Standard ! Les Carolos accueilleront ensuite Waasland-Beveren. Charleroi ira jouer à Ostende le 5 mars et recevra le Champion en titre le 13.

Le Standard, lui, jouera contre la lanterne rouge, Westerlo, avant de rencontrer Charleroi à domicile. La semaine après, les "Rouches" se rendent à Bruxelles. Puis, ils accueilleront Genk et iront à Malines.

Autant dire que seul Zulte Waregem a, à priori, un calendrier "aisé". Mais, au vu du nombre de rencontres restantes opposant des concurrents directs, rien n'est (encore) joué.

Quentin Droussin

Nos partenaires