"La chimie avec Jankovic avait disparu", explique Johan Timmermans

25/01/18 à 19:40 - Mise à jour à 19:41

Source: Belga

(Belga) Le président du FC Malines Johan Timmermans vit actuellement des jours sombres. Après un bilan comptable de zéro points sur quinze et la surprenante victoire d'Eupen sur Charleroi, la lanterne rouge de la Jupiler Pro League de football appartient depuis mercredi soir à Malines.

La dernière fois que Malines a dû lutter contre la relégation à sept matches de la fin de la phase classique, c'était en 2003. S'en suivirent la relégation, une liquidation et une relance en troisième division. Le FC Malines va tenter l'opération sauvetage avec un troisième entraîneur différent cette saison, en commençant par le match de ce vendredi soir face à Mouscron. "Au cours des deux derniers matchs, les joueurs ont donné une impression négative. Après le match de ce mercredi, Jankovic a blâmé les joueurs et pour nous c'était clair que la chimie avec l'entraîneur avait disparu", a raconté Timmermans ce jeudi. "Il ne reste plus que sept rencontres à disputer, soit moins de 25% de la compétition régulière. Il ne nous reste donc pas beaucoup de temps: je crois que c'est possible si nous jouons avec assez de 'grinta' et de caractère dans nos quatre matchs à domicile. Dennis van Wijk et Fred Vanderbiest sont aussi présents pour cela, ils doivent transmettre de l'enthousiasme au groupe. Nous sommes certains d'avoir fait le bon choix avec eux. Il y a assez de qualité dans ce groupe pour survivre, maintenant cela dépendra des détails." (Belga)

Nos partenaires