La CBAS examinera les recours contre la licence de Mouscron-Péruwelz

17/04/15 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Belga

La CBAS (Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport) examinera les recours contre la licence accordée au club de la Pro League Royal Mouscron-Péruwelz en sa séance du jeudi 23 avril, peut-on lire sur son site internet www.bas-cbas.be.

La CBAS examinera les recours contre la licence de Mouscron-Péruwelz

La CBAS va examiner les recours contre la licence accordée au Royal Mouscron-Péruwelz en sa séance du jeudi 23 avril. © BELGA

Le Cercle de Bruges, actuellement engagé dans le play-off III, et la Pro League, chargée de défendre les intérêts des clubs qui en font partie, ont en effet saisi cette instance d'arbitrage pour contester la licence accordée au RMP. Le Lierse, l'adversaire du Cercle dans le P-O III, a suivi le mouvement un peu plus tard. Le président du Cercle de Bruges Frans Schotte avait décidé vendredi passé d'aller en appel contre la licence accordée au RMP parce que selon lui, le club hennuyer ne sera jamais en mesure de boucler tout un championnat avec un budget de 3 millions qu'il qualifie de "surréaliste".

La Pro League, dont soit dit en passant le RMP est un des seize membres affiliés, avait ensuite de son côté décidé d'user de son droit d'injonction positive, pour à son tour contester la licence accordée au club hennuyer auprès de la CBAS.

Au Lierse - battu dans le match 2 par le Cercle la veille - on a expliqué lundi avoir compris qu'il était question de graves irrégularités, et non de points de détail sans importance, lorsque la Ligue a décidé d'appuyer la requête du Cercle. "Mais la goutte d'eau qui a fait déborder le vase", précisait un communiqué, "c'est l'initiative du RMP de consulter les dossiers des autres clubs. Là ils ont été beaucoup trop loin et on ne pouvait pas laisser passer. Le Lierse agit bien sûr dans son intérêt, mais aussi dans celui de la compétition proprement dite..."

En attendant Mouscron-Péruwelz est en tête de la Poule B du Play-off II avec 6 points sur 6.

Le président du club Edward Van Daele a par ailleurs fait appel à Maître Misson pour défendre les intérêts du RMP dans cette affaire.

Nos partenaires