La Belgique est "favorite" face à la Hongrie, mais attention au match piège

30/01/18 à 12:09 - Mise à jour à 12:11

Source: Belga

(Belga) La Belgique affrontera de vendredi à dimanche la Hongrie pour le compte du premier tour de la Coupe Davis de tennis. David Goffin, 7e mondial, 27 ans, emmènera les Belges chez lui au Country Hall de Liège face à des Hongrois de retour dans le Groupe mondial pour la première fois depuis 22 ans.

La Belgique (ITF 3), finaliste à deux reprises lors des trois dernières années et battue en novembre à Lille par la France, doit composer sans Steve Darcis (ATP 103), blessé au coude, alors qu'Arthur De Greef (ATP 199) et Kimmer Coppejans (ATP 275) ont refusé leur sélection, mais elle part favorite dans son duel face aux Hongrois, 18es au classement mondial ITF avec, outre Goffin, Ruben Bemelmans (ATP 120), 30 ans, Julien Cagnina (ATP 248), 23 ans, qui fête sa première sélection, et Joris De Loore (ATP 310), 24 ans. " Nous sommes favoris, c'est sûr et nous allons tout mettre en oeuvre pour gagner", a confié Johan Van Herck mardi à Liège. "Maintenant attention à la Hongrie, c'est un match piège. Je l'ai rappelé aux joueurs. Cela me fait penser à notre déplacement en Allemagne l'an dernier. Nous n'étions pas du tout favoris et les Allemands nous ont peut-être pris de haut. Et à ce moment-là, nous n'imaginions pas aller en finale. Il faut continuer à travailler dans nos valeurs, rester dans notre schéma sur base de ce que nous avons accompli jusqu'ici. Si la finale est digérée ? Disons qu'il le faut. Chacun a pu en tirer les leçons sur la façon dont il l'a vécue et a pris cela avec lui. C'est une nouvelle année avec une nouvelle occasion". Dans ce cadre, les absences de Kimmer Coppejans et Arthur De Greef, qui ont refusé leur sélection, contrarient le capitaine belge dans l'esprit. "Je le regrette bien sûr, mais ce n'est pas à moi à commenter leur choix. Cela dit, nous essayons de professionnaliser encore un peu plus les structures avec la fédération et ce n'est pas l'idéal que deux joueurs refusent leur place, parce que dans mon esprit, on ne refuse pas une sélection. A présent, je veux me concentrer sur ceux qui sont là. On verra le reste avec la fédération à partir de lundi." Steve Darcis est lui aussi indisponible sur le terrain, mais le Liégeois est présent avec le groupe. "Son expérience et sa mentalité sont exemplaires pour tout le monde, y compris pour le staff. Il veut mettre son expérience à la disposition de l'équipe. Il sait comment ça se passe. Quand il a vu le terrain, c'était un peu difficile pour lui. Mais moralement, ça va. Il a une faim et une envie énorme. Et rien que par son état d'esprit, il constitue un exemple énorme. Sa volonté est énorme de revenir encore au plus haut niveau dans quelques mois et pour quelques années encore". (Belga)

Nos partenaires