L'Union Royale Namur évite provisoirement d'être suspendue

04/12/17 à 19:40 - Mise à jour à 19:42

Source: Belga

(Belga) L'Union Royale Namur qui devait impérativement payer ses dettes à son ancien gardien sénégalais Moustapha Fall au plus tard lundi midi, sous peine d'être suspendue, a au moins provisoirement échappé à la sanction, a confirmé l'Union Royale belge de football. Le match de la 16e journée du championnat de Division 3 ACFF B contre l'URSL Visé, reste par conséquent à l'affiche du prochain week-end.

Le joueur en question a en effet renoncé à cette créance de cinq mille euros. Un geste généreux qui tire provisoirement de l'embarras le matricule 156 vieux de 112 ans des "Merles", mais peut-être pas pour très longtemps. L'Union Namur doit en effet aussi encore six mille quatre cents euros à un autre joueur, Jean Mathieu, qui évolue actuellement à Durbuy. Un étudiant qui serait prêt à négocier, mais pas à renoncer à l'intégralité de la somme. Et puis surtout, l'ex-entraîneur Pascal Bairamjan réclame lui trente mille euros. Il aurait fait des propositions de compromis au club qui n'a pas donné suite. Il disait "ne pas vouloir la mort de l'UR Namur" dans La Nouvelle Gazette - Entre Sambre et Meuse de samedi passé. Samedi l'Union Namur pensait jouer le dernier match de sa longue histoire au Stade des Bas-Prés, à Salzinnes, contre le Daring de Cointe, qui en a profité pour remporter son premier succès de la saison (0-1). Namur est avant-dernier avec 5 points sur 45. Même s'il devait assurer son maintien sportif sur le terrain, le club de la capitale de la Wallonie serait relégué en provinciale par les instances qui le rétrogaderont deux étages plus bas si ce n'est pas le cas, conformément à un jugement de la Commission de contrôle de l'Union Belge. En attendant la procédure des remboursements de Mathieu et Bairamjan continue. L'Union Namur risque ainsi d'être déclarée en cessation d'activités sportives le 21 décembre. Ce qui entraînerait un forfait général et à terme, une radiation. On en est pas encore là, mais la situation créée par le départ de l'argentier Lucien Romeo il y a deux semaines, a plongé le club dans une situation quasi-inextricable. Certains supporters ont même déjà peaufiné un plan B: repartir en P4 avec un nouveau club, l'Union Renaissance Namur, la saison prochaine... (Belga)

Nos partenaires