L'Union belge "pas déçue" du nombre de billets vendus pour les matchs des Diables

02/02/18 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Belga

A peine 3.914 billets pour les matchs des Diables Rouges lors du Mondial 2018 de football en Russie ont été demandés. "La culture russe est moins attrayante pour le grand public", a déclaré le porte-parole de l'Union belge de football (URBSFA) Pierre Cornez pour expliquer ce nombre relativement faible.

L'Union belge "pas déçue" du nombre de billets vendus pour les matchs des Diables

Supporters des Diables Rouges. © Peter de Voecht-Philippe Crochet/Photo News

Malgré la distance limitée qui les sépare de la Russie, les supporters belges ne se sont pas rués sur les tickets. A titre de comparaison, les Pays-Bas (absents du Mondial) ont commandé plus de 71.000 billets. Les Espagnols voulaient plus de 110.000 billets.

"Bien sûr, nous espérons toujours que les matchs de Belges soient complets, mais nous comprenons que les supporters ne sont pas prêts à se précipiter sur un déplacement en Russie. L'Union belge ne voit pas cela comme une déception", a déclaré Cornez.

"Le chiffre (3.914) est proche des chiffres de la Coupe du Monde au Brésil, il y a quatre ans. C'était alors un déplacement plus long, mais le Brésil est aussi plus attrayant pour l'imagination. C'est une destination de vacances par excellence et les supporters ont considéré que c'était une expérience que vous ne viviez qu'une seule fois dans votre vie. La Russie n'a pas un tel attrait.

Pour le match d'ouverture contre Panama, seuls 311 billets (sur les 2.336 disponibles) ont été demandés par les Belges. Pour Belgique-Tunisie, 1.001 demandes ont été reçues. Il y avait 2.211 places disponibles. Les sièges restants seront ajoutés aux zones neutres. "Avec tout le respect que je dois à ces adversaires, les deux affiches sont moins attrayantes pour les fans. Nous en avions tenu compte à l'avance", a expliqué Cornez.

Pour le match de clôture de la phase de groupes contre l'Angleterre, 1.461 supporters ont demandé des billets. L'arène Baltika dans l'enclave russe de Kaliningrad est plus petite et il n'y avait donc que 1.419 sièges pour les supporters belges. La demande est donc dépassée de 42 fans. Le système de points introduit par le fan club 1895 déterminera qui recevra les billets. "L'URBSFA savait immédiatement que ce serait un succès. Une excellente occasion pour les supporters d'assister à un match de haut niveau. Il est dommage qu'on nous ait donné le plus petit stade, mais c'était un tirage au sort et nous ne pouvons rien y changer."

Lors de la Coupe du Monde au Brésil, les supporters ont pu séjourner dans un camping spécial, mais l'URBSFA (et surtout les supporters) ont vécu de mauvaises expériences avec le "Devillage". C'est pourquoi l'Union belge a décidé de ne pas organiser un autre séjour. "Nous avons une bonne coopération avec Brussels Airlines, qui offre différents vols pour les supporters. C'est un grand succès", souligne Cornez. "Nos employés de 1895 sont également à la disposition de nos supporters jour et nuit pour les aider avant et pendant le tournoi."

Nos partenaires