L'Islande résiste à l'Argentine, son gardien Halldorsson détourne un penalty de Messi

16/06/18 à 17:56 - Mise à jour à 17:57

Source: Belga

(Belga) L'Argentine et l'Islande ont fait match nul, 1-1 (mi-temps: 1-1), samedi à l'issue du match d'ouverture du Groupe D du mondial 2018 de football disputé à l'Otkrytie Arena, le temple du Spartak Moscou.

L'Argentine alignait d'emblée comme prévu toutes ses stars, Lionel Messi, Angel Di Maria et Sergio Aguero, lequel a d'ailleurs ouvert la marque d'une puissante frappe du gauche sous la barre dès la 19e minute (1-0) Mais comme lors du précédent match de la journée, France-Australie (2-1), dans le Groupe C, le "petit poucet" égalisa peu après. L'attaquant d'Augsbourg Alfreo Finnbogason (ex-Lokeren), préféré à Jón Boovarsson à la pointe de l'attaque, reprit en effet un ballon repoussé par le gardien (de Chelsea) Willy Caballero après un violent envoi du milieu de terrain (d'Everton) Gylfi Sigurdsson (1-1, 23e). L'Islande l'échappa belle à la 42e, lorsque Ragnar Sigurdsson toucha le ballon de la main dans le rectangle sur un centre d'Eduardo Salvio, mais que l'arbitre polonais Szymon Marciniak jugea la faute du latéral involontaire. Il accorda un simple corner qui ne donna rien, aux Argentins, furieux. Caballero d'abord, Lucas Biglia ensuite, sauvèrent les meubles dans le temps additionnel de la première mi-temps, lorsque Sigurdsson sema la panique dans la surface argentine et tenta sa chance au but. Restait donc à voir en deuxième mi-temps, si l'Islande allait pouvoir réussir là où venait d'échouer l'Australie. Voire carrément faire chuter le grandissime favori du groupe. Double sensation à la 64e minute lorsque Maximiliano Meza s'écroula de tout son long après un contact anodin avec Horour Magnusson, et que l'arbitre siffla penalty. Mais que le gardien Hannes Halldórsson plongea du bon côté et détourna brillamment le penalty botté sur sa droite par Lionel Messi, qui avait pourtant l'occasion de réduire son retard sur Cristiano Ronaldo au classement des buteurs. Ari Skulason (Lokeren) remplaça le capitaine islandais Aron Gunnarsson, au bout du rouleau à la 76e. Jorge Sampaoli lança lui Gonzalo Higuaín dans la bagarre, en lieu et place de Meza, pour ne pas laisser de plumes sur le champ de bataille, mais en vain. Halldorsson ne se laissa en effet pas surprendre par un centre-tir vicieux de Cristian Pavon, qui avait remplacé Angel di Maria à la 75e, à la 86e. Ni dans la minute suivante par un tir cadré mais en plein sur lui, de Javier Mascherano... (Belga)

Nos partenaires