Kompany rentre à City, Dembélé forfait contre l'Italie, Defour rappelé

12/11/15 à 16:40 - Mise à jour à 13/11/15 à 12:00

Source: Belga

Les Diables Rouges se sont entraînés jeudi au stade Roi Baudouin où ils affronteront, vendredi, l'Italie, en amical. Vincent Kompany et Moussa Dembélé n'étaient pas présents.

Kompany rentre à City, Dembélé forfait contre l'Italie, Defour rappelé

Steven Defour à l'entrainement sous les ordres de Marc Wilmots. © BELGA

Le capitaine Vincent Kompany a quitté la sélection pour soigner une blessure au mollet. Moussa Dembélé sera quant à lui forfait pour le match contre l'Italie, mais devrait avoir récupéré pour le duel contre l'Espagne, mardi.

"Vincent Kompany a pris un coup lors de son dernier match avec City", a expliqué le sélectionneur Marc Wilmots. "Il a fait un travail de renforcement musculaire, mais il sent toujours une contracture au mollet. Nous ne voulons pas prendre de risque, alors il va rentrer à Manchester où il pourra poursuivre son entraînement sans être perturbé par la préparation des matches, comme ici."

L'autre indisponible, du moins pour le premier match, est Moussa Dembélé, touché au mollet. "Il poursuit un programme individuel. Il devrait être là contre l'Espagne. Mais comme je n'ai plus que trois milieux axiaux pour jouer contre l'Italie, j'ai rappelé Steven Defour", a précisé Marc Wilmots.

L'Anderlechtois s'est déjà entraîné avec le groupe jeudi. Le sélectionneur n'a pas souhaité s'avancer sur l'équipe qui débutera contre la Squadra Azzurra d'Antonio Conte. Seule indication qu'il a accepté de donner: "les quatre attaquants (NDLR: Christian Benteke, Romelu Lukaku, Michy Batshuayi et Laurent Depoitre) vont tourner au cours des deux matches. Un jouera 60 minutes et l'autre 30 contre l'Italie et les deux autres feront pareil contre l'Espagne. C'est comme en préparation, je donne du temps de jeu, je veux voir tout le monde."

Cette rotation ne vaudra pas pour Simon Mignolet, qui sera titularisé les deux matches.

La Belgique affrontera vendredi l'Italie, quadruple championne du monde. "Je respecte beaucoup le football italien", a confié Wilmots. "Ce sera un match difficile, qui se jouera sur de tout petits détails. Les Italiens savent casser le rythme quand on veut en mettre, ils savent faire la petite faute quand il faut, ce qui est pour moi de l'intelligence. Et ils ont beaucoup de qualités. Quand tu joues contre une équipe pareille, la motivation vient d'elle-même, tu ne dois pas la mettre. Ce que je souhaite, c'est une équipe qui veut gagner et être attractive, qui veut se créer cinq-six occasions. Je mettrai des joueurs dominants, tout en gardant une équipe équilibrée."

Face à une équipe qui utilise plusieurs systèmes, comme le 3-5-2, le 4-3-3 ou le 4-4-2, le sélectionneur national ne compte pas changer sa tactique. "J'avoue qu'avec notre système, ça m'arrangerait qu'ils jouent en 3-5-2. Mais ce sera une partie d'échec. J'aime bien ça! J'espère aussi que ce sera un match agréable. Il y aura beaucoup d'Italiens dans le stade. C'est un pays de football, pour lequel j'ai plein de respect. Quand il y a du spectacle sur le terrain, c'est gai. Bien entendu, on n'aime pas la défaite, mais ça reste un amical."

Nos partenaires