Koen Casteels vient de vivre des semaines stressantes avec Wolfsburg

03/06/17 à 15:51 - Mise à jour à 15:52

Source: Belga

(Belga) Wolfsburg, le club où évolue Koen Casteels, n'a assuré son maintien en Bundesliga que lundi après deux victoires en barrages contre l'Eintracht Braunschweig. "Les dernières semaines ont été très stressantes. Nous craignions d'être relégués", a confié Casteels, samedi, après l'entraînement des Diables Rouges.

Wolfsburg, champion en 2009, n'a terminé la saison qu'en seizième position et a dû jouer un barrage contre le troisième de la deuxième division. "Il y avait beaucoup de pression, aussi de Volkswagen. Ce n'aurait pas été bon si leur équipe avait été reléguée en deuxième division. Des membres de la direction ont été clairs à ce sujet. Même dans la ville il y avait de la pression. Nous devions donc gagner. J'avais déjà lutté contre la relégation avec Hoffenheim il y a quelques années, mais c'était fois c'était différent." Le gardien de 24 ans a connu une année spéciale à Wolfsburg: titulaire en début de saison, il a cédé sa place à Diego Benaglio suite à un changement d'entraîneur avant de la retrouver en fin de saison. "A présent que je joue à nouveau, je me sens bien à Wolfsburg. Nous avons disputé notre dernier match lundi, je n'ai pas encore parlé avec la direction à propos de mon avenir. On se concentrait sur le maintien. Il ne faut jamais dire 'jamais' dans le football, mais en principe je jouerai ici la saison prochaine. J'ai été cité au Werder (où il avait été prêté en 2015), c'est vrai, mais c'est le cas à chaque période de transfert." Depuis mars, Roberto Martinez sélectionne quatre gardiens. Simon Mignolet est la doublure du titulaire Thibaut Courtois. En ce qui concerne le poste de troisième gardien au Mondial en Russie, la lutte est actuellement entre Casteels et Matz Sels. "Il peut encore se passer beaucoup de choses d'ici l'année prochaine. Je ne veux pas encore penser à la Coupe du monde", a déclaré Casteels. Le gardien ne pense pas jouer contre la République tchèque lundi. "Personne ne m'a dit que je jouerai éventuellement lundi, cela m'étonnerait donc." (Belga)

Nos partenaires