Kaminski : " L'équipe nationale polonaise ? C'est possible "

30/06/16 à 10:30 - Mise à jour à 28/06/16 à 15:18

Source: Sportmagazine

Transféré à Courtrai, l'ex-gardien d'Anderlecht a déjà été repris par Marc Wilmots mais il n'a jamais joué pour les Diables et peut donc techniquement toujours opter pour la Pologne.

Kaminski : " L'équipe nationale polonaise ? C'est possible "

Thomas Kaminski dans son nouveau maillot courtraisien. © BELGA

En mai 2014, Thomas Kaminski a interrompu ses vacances quand Marc Wilmots l'a convoqué pour un stage en Suède, peu avant le départ des Diables Rouges pour le Mondial. Koen Casteels et Silvio Proto, son rival à Anderlecht, étaient blessés et Simon Mignolet était incertain. Celui-ci s'est finalement rétabli et Sammy Bossut a pris place dans l'avion, comme numéro trois. Un an plus tôt, Kaminski avait déjà participé au stage aux États-Unis. Comme en Suède, il n'avait pas joué. Il est donc toujours sélectionnable pour la Pologne, la patrie de son père Jacek.

" Je n'ai pas encore disputé de match pour la Belgique, donc je peux encore opter pour la Pologne ", confirme-t-il. " Je suis suivi. D'ailleurs, l'été dernier, plusieurs clubs polonais se sont intéressés à moi. Comme je n'ai pas joué cette saison à Copenhague, je ne pense pas être sélectionné maintenant. La Pologne reste le pays d'origine de mon père et elle a une belle équipe ainsi que de bons gardiens : Wojciech Szczesny, Artur Boruc, Lukasz Fabianski, PrzemyslawT yton. Szczesny est le plus jeune : il a deux ans de plus que moi. Je dois me montrer à Courtrai. On verra bien ensuite. "

Par Jan Hauspie

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Thomas Kaminski dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires