Jupiler Pro League: Westerlo crée la sensation en infligeant à Anderlecht sa première défaite

26/09/16 à 07:54 - Mise à jour à 07:54

Source: Belga

Dernier du classement, Westerlo a créé la sensation en allant s'imposer à Anderlecht (1-2) dimanche soir. Michael Heylen (63e), un joueur prêté par le Sporting, et Nicolas Rommens (85e) ont inscrit les deux buts campinois alors que Sofiane Hanni (83e) avait entre-temps égalisé. Au classement, les Bruxellois (15 points) restent 2e à 4 unités de Zulte Waregem. Malgré cette première victoire, Westerlo est toujours dernier (4 points).

Jupiler Pro League: Westerlo crée la sensation en infligeant à Anderlecht sa première défaite

Lukasz Teodorczyk (Anderlecht) © BELGA/Virginie Lefour

"Avec notre niveau actuel, nous ne nous sauverons pas", avait prévenu le (nouveau) coach de Westerlo Jacky Mathijssen, qui n'a guère dû se sentir rassuré en notant que son confrère anderlechtois René Weiler alignait Lucasz Teodorczyk et Hamdi Harbaoui en pointe, entourés par Hanni, Nicolae Stanciu et Alexandru Chipciu. C'est pourtant l'élément à vocation défensive, Leander Dendoncker, qui a expédié le premier ballon en direction du but campinois (2e). Une phase terminée juste à temps pour que les supporters mauves puissent manifester leur soutien à Olivier Deschacht, éclaboussé par une affaire de paris. Une action symbolique menée à la 3e, en référence au numéro de maillot du défenseur.

Paradoxalement, Westerlo a eu les deux premières opportunités. Mais Khaleem Hyland n'a pas tiré parti d'une perte de balle de Stanciu (10e) et Elton Acolatse n'a pas bien appuyé son tir (12e).

Anderlecht s'est relancé sur phase arrêtée mais, une fois encore, Dendoncker a mal calibré sa reprise de la tête (18e). Hanni a décoché le premier tir dangereux que Nemanja Miletic a sauvé sur la ligne (24e). La prestation anderlechtoise manquait de rythme. Et lorsque Koen Van Langendonck a laissé échapper le ballon de ses mains, aucun mauve ne s'est trouvé à point nommé pour le reprendre (32e).

A la mi-temps, Harbaoui est sorti pour Diego Capel. L'Espagnol a apporté une certaine vivacité mais il a oublié d'envoyer le ballon dans le but vide (54e).

Mathijssen a eu plus de chance avec son premier changement: monté au jeu (58e), Daniel Christensen a centré en direction de Heylen, qui a ouvert la marque d'une superbe tête croisée (63e, 0-1).

Weiler a alors directement sorti un défenseur, Bram Nuytinck, pour un attaquant, Massimo Bruno (66e). Cette manoeuvre n'a pas rendu le jeu des Bruxellois plus attrayant. Alors que quelques coups de sifflet se faisaient entendre dans les tribunes, Kara a offert le ballon de l'égalisation à Hanni (83e, 1-1).

Mais Rommens a profité d'une erreur de marquage pour donner la victoire à Westerlo en convertissant un centre de Hyland via la transversale, Roef ne parvenant pas à repousser le ballon avant qu'il ne franchisse la ligne, du moins selon l'arbitre-assistant (85e, 1-2). Un goal qui punit Anderlecht de son manque de consistance, et alimentera toutes les conversations lundi au bureau, aux comptoirs et ailleurs...

Nos partenaires