Jupiler Pro League: Top 10 des joueurs après la 30e journée

13/03/17 à 08:53 - Mise à jour à 08:53

Source: Belga

Après chaque journée de championnat, les journalistes de Sport/Foot Magazine établissent le Top 10 des meilleurs joueurs du week-end.

Jupiler Pro League: Top 10 des joueurs après la 30e journée

Moses Simon © BELGA

  1. Moses Simon (Gand) : titularisé in extremis, il a brillé comme à ses débuts, sur le flanc gauche, avec Asare dans son dos. Il a d'abord dribblé Paulussen puis Van Cleemput, il a délivré ses assists et a seulement raté une chose : un but qui aurait récompensé ses efforts.
  2. Anderson Esiti (Gand) : sa puissance physique lui a permis de régner sur l'entrejeu. Il s'est régulièrement infiltré. Le joueur de 22 ans a étalé son potentiel comme contrôleur devant la défense.
  3. Leander Dendoncker (Anderlecht) : déjà impressionnant contre APOEL, il a encore été supérieur contre Waasland-Beveren. En nonante minutes, il a perdu un seul ballon.
  4. Aly Samatta (KRC Genk) : il a encore marqué un but important. Grâce à cette avantage rapide, Genk a vécu un après-midi tranquille au 't Kuipje. Ensuite, Samatta a continué à peser sur la défense locale mais Van Langendonck l'a empêché d'inscrire un second but.
  5. Ruud Vormer (Club Bruges) : l'homme à tout faire, cette fois sur le flanc droit. Les autres feraient bien de le prendre en exemple.
  6. Ishak Belfodil (Standard) : parfois trop individualiste, il a toutefois eu raison cette fois puisqu'il est un des rares Standardmen capable de susciter le danger. Sclessin aura du mal à le conserver cet été.
  7. Yassine El Ghanassy (Ostende) : il en a fait voir de toutes les couleurs à la défense liégeoise.
  8. Mbaye Leye (Zulte Waregem) : toujours bien placé, il joue toujours avec intelligence. Son match résume sa saison : brillant.
  9. Arno Monsecour (Lokeren) : Ce produit du Sporting Lokeren a fêté sa première titularisation, en l'absence de Maric, et il s'est très bien tiré d'affaire. Résolu à la relance, il a été fort dans les duels contre Harbaoui, qui n'est pourtant pas né de la dernière pluie.
  10. Ruslan Malinovsky (KRC Genk) : le médian ukrainien évolue à un niveau élevé depuis des semaines. Il a encore étale sa technique de frappe contre Westerlo, avec à la clef un assist et un but sur coup franc.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos