Jupiler Pro League - St-Trond, OHL et Westerlo ensemble au CBAS contre la licence accordée à Mouscron

16/04/16 à 20:23 - Mise à jour à 20:23

Source: Belga

(Belga) Oud-Heverlee-Louvain, Saint-Trond et Westerlo ont entamé conjointement une procédure à la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS), protestant contre la décision de la Commission des Licences de l'Union belge (URBSFA) d'accorder la licence au Royal Mouscron-Péruwelz. C'est ce qu'a annoncé l'OHL sur son site.

Selon les trois clubs, la décision de la Commission des Licences est contraire aux règlements de l'URBSFA et de la FIFA "étant donné que Mouscron est la propriété d'agent de joueurs." Les intérêts des trois clubs seront défendus par maître Chris Vandebroeck, porte-parole de l'OHL et maître Johnny Maeschalck. Cette procédure devant la CBAS est le dernier recours possible pour l'OHL en vue de rester en première division. "Personne n'est dupe et certainement pas nous. Le RMP est aux mains d'agents de joueurs déguisés en dirigeants de club. Il viole donc sciemment le règlement de l'Union Belge mais aussi celui de la FIFA, et en particulier l'interdiction de recourir au Third Party Ownership. Il n'est en réalité qu'un magasin de joueurs mis en vitrine en championnat de Belgique", a déclaré Chris Vandebroeck plus tôt cette semaine. Selon lui, Marc Rautenberg, membre de la direction du club hurlu, est actif en tant qu'agent de joueurs. (Belga)

Nos partenaires