Jupiler Pro League - Quatre phases sur cinq de Club Bruges-Anderlecht "correctement jugées" selon l'IFAB

10/05/18 à 00:50 - Mise à jour à 00:51

Source: Belga

(Belga) Quatre des cinq phases considérées comme litigieuses lors du match Bruges-Anderlecht du 6 mai dernier ont été "correctement jugées" selon l'International Football Association Board (IFAB), l'instance qui détermine les règles du football, a annoncé l'Union belge de football (URBSFA) mercredi dans un communiqué.

Le match entre le Club Bruges et Anderlecht (1-2), dimanche dernier, a suscité de nombreuses polémiques en raison de plusieurs décisions de l'arbitre Lawrence Visser et de l'arbitre assistant vidéo (VAR). Ainsi, Bruges a réclamé un penalty pour une faute de Gerkens sur Vanaken à la limite du rectangle; un penalty accordé à Bruges pour une main de Josue Sa a été annulé après que l'arbitre ait visionné les images; Bruges a protesté pour la position de Teodorczyk sur le but d'ouverture d'Anderlecht; le but de Bruges a été validé après consultation avec le VAR et les Brugeois ont réclamé un penalty en fin de rencontre après un contact entre Sa et Dennis. "Le département arbitrage de l'URBSFA, chapeauté par Johan Verbist, lequel se tient garant de la totale intégrité de tous les arbitres, est parfaitement conscient de tout ce qui s'est dit depuis le match entre le Club Brugge KV et le RSC Anderlecht du dimanche 6 mai 2018", a indiqué l'URBSFA. "C'est ainsi qu'il a exceptionnellement pris l'initiative d'envoyer pour analyse les images des cinq phases de cette rencontre considérées comme litigieuses à l'attention de l'IFAB." Le feedback de l'IFAB est parvenu à l'Union belge ce mercredi. "Celui-ci nous explique que quatre de ces cinq phases ont été correctement jugées. La seule phase pour laquelle un doute est émis concerne le but de Lukasz Teodorczyk, à l'occasion duquel le VAR aurait dû inciter l'arbitre à visionner les images." "Par l'intermédiaire de Johan Verbist, le département arbitrage de la Fédération Belge de Football précise que la collaboration entre les corps arbitraux et le VAR doit continuer à être peaufinée, et espère maintenant que la fin de cette saison se poursuivra dans un climat serein et sportif", conclut l'URBSFA. (Belga)

Nos partenaires