Jupiler Pro League - Mouscron a bien débuté les playoffs II: 0-3 au Lierse

31/03/18 à 22:42 - Mise à jour à 22:44

Source: Belga

(Belga) Mouscron a bien débuté les playoffs II en s'imposant 0-3 samedi au Lierse. Teddy Mezague (28e), Selim Amallah (52e) et Taiwo Awoniyi (59e) ont permis aux Hurlus de prendre la tête du groupe A avec Courtrai, vainqueur de Waasland-Beveren (4-1). Dans le groupe B, Lokeren a battu Saint-Trond 1-0 grâce à un penalty transformé par Mijat Maric (38e)

Vu les ennuis que connaît le Lierse, ses supporters ont brandi une banderole sur laquelle on pouvait lire "ce club ne rompra jamais". Beni Badibanga leur aurait donné raison s'il avait ajusté ses reprises (10e, 20e). Les Mouscronois ont alors commencé à se montrer: sur corner, Awoniyi a dévié le ballon de la tête au second poteau à Mezague, qui a frappé juste (28e, 0-1). Mouscron aurait pu alourdir la marque bien avant qu'Amallah ne surprenne Patrick Rakovsky (52e, 0-2). Bien servi par Amallah, Awoniyi n'a pas manqué l'occasion de casser le Lierse (59e). Le coach des Pallieters, David Colpaert, a effectué ses trois changements mais le public a en fait attendu tranquillement la fin du match. En alignant notamment le jeune Ortwin De Wolf dans le but, Lokeren donnait l'impression de ne pas vouloir s'imposer. Pourtant, les Waeslandiens ont placé plusieurs contres dangereux. Le premier a valu une carte jaune au Canari Stelios Kitsiou: seul face à deux adversaires, le défenseur grec a été obligé de mettre Steve De Ridder par terre (4e). Saint-Trond faisait preuve de plus d'initiatives mais c'est Lokeren qui est passé près du but. Sur un mouvement dessiné par Tom De Sutter et Stefano Marzo, Guus Hupperts a expédié le ballon dans le filet latéral (10e). L'attaquant néerlandais avait pris un abonnement puisqu'il a refait la même chose (23e). Par contre Mijat Maric a donné l'avance aux Lokerenois en transformant le penalty accordé pour une faute de Sascha Kotysch sur José Cevallos (38e, 1-0). Bien que les coaches aient rapidement effectué tous leurs changements, la rencontre n'a pas gagné en intensité. La qualité du jeu a même été moins bonne tant le déchet était important. Le public a assisté à un dernier assaut de Saint-Trond mais un plat du pied de De Wolf a suffit pour bloquer les attaques des Canaris. (Belga)

Nos partenaires