Jupiler Pro League - Les supporters d'Anderlecht attendent le retour de leurs champions, prévu vers minuit

18/05/17 à 23:48 - Mise à jour à 23:49

Source: Belga

(Belga) Rien à voir avec le Kuip en folie pour le 15e sacre de Feyenoord dimanche passé à Rotterdam, mais une fameuse ambiance tout de même jeudi soir au Stade Constant Vanden Stock, pour assister à un match diffusé sur écran géant. Mais dans l'espoir qui ne sera d'ailleurs pas déçu de fêter les héros à leur retour de Charleroi, annoncé pour minuit, avec en poche le 34e titre de l'histoire du club. Le podium est dressé. Il n'attend plus que les joueurs, et peu importe s'ils n'ont pas disputé le match de leur vie à Charleroi (1-3). Ils ont quand même gagné pendant que leurs rivaux brugeois coulaient à pic à Ostende (2-1).

Tout ne s'est cependant pas déroulé comme prévu, la première attaque des Zèbres permettant à Chris Bedia d'ouvrir la marque à la suite d'une succession d'erreurs de la défense anderlechtoise. Ce qui ne plomba aucunement l'ambiance, l'ex-brugeois David Rozehnal marquant simultanément contre Bruges à Ostende. Comme si les deux équipes en lutte pour la 4e place avaient plus de punch que les candidats aux titre ! A propos de titre celui de roi des buteurs de Lukasz Teodorczyk aurait été sérieusement menacé si une fois de plus le Polonais restait muet. Mais ce ne fut pas le cas et sa frappe victorieuse du gauche à la 59e avait donc pour lui et ses fans une double valeur. Elle permettait aussi aux supporters d'envisager une fête un peu plus digne au coup de sifflet final, qu'en cas de deuxième défaite en deux matches contre le Sporting carolo, victorieux 0-1 au Parc Astrid lors de la 5e journée de ce play-off I. L'égalisation de Wesley (72e) à Ostende ne changeait rien, du moins pour Anderlecht. Mais les mauves avaient intérêt à marquer un deuxième but pour éviter toute mauvaise surprise de dernière minute. Et qui d'autre que Teodorczyk pouvait s'en charger ? Personne, bien sûr, et personne ne va non plus encore se demander s'il a définitivement perdu son sens du but. Henry Onyekuru devra en tout cas se dépêcher s'il veut à tout prix être le taureau d'or... (Belga)

Nos partenaires