Jupiler Pro League - Le patron des arbitres Verbist confirme que l'arbitre video Marchand a commis 2 erreurs

30/04/18 à 23:39 - Mise à jour à 23:41

Source: Belga

(Belga) Le patron de l'arbitrage en Belgique Johan Verbist a donné des explications lundi sur les trois interventions de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) lors du match de la 6e journée des playoffs 1 de la Jupiler Pro League La Gantoise-Standard (1-3). Dans deux des trois cas, l'arbitre Yves Marchand s'est trompé, selon Verbist.

L'arbitre Jonathan Lardot n'a pas sifflé de penalty au quart d'heure, malgré un tirage de maillot dans la surface de réparation. L'arbitre video n'est pas intervenu non plus. "Sur un corner, les joueurs Koutroubis (Standard) et Gigot (AA Gent) se cherchaient l'un l'autre. Dans leur duel au 2e poteau, Gigot a été clairement tiré par le maillot et poussé au sol. Il y aurait dû avoir une intervention du VAR", a déclaré Verbist lundi. Juste après l'heure de jeu, Janga a égalisé pour La Gantoise, mais Lardot a annulé le but parce que l'arbitre video avait vu une poussée fautive. "Après un centre de la gauche de Bronn, Janga envoie le ballon de la tête dans le but d'Ochoa. Au moment où il fait sa reprise de la tête, il lève les bras et heurte Laifis, qui recule pour aller au duel. Il ne s'agit pas ici d'une poussée fautive, de sorte que le VAR n'aurait pas dû intervenir", a déclaré Verbist. Dix minutes avant la fin du match, La Gantoise a obtenu un penalty après une faute des mains de Koutroubis sur une reprise de tête de Bronn. "Ici, cependant, il s'agit d'une intervention justifiée du VAR. La faute de main était claire", a jugé le patron des arbitres. Après sa prestation, l'arbitre video Yves Marchand a été écarté (non-actif) jusqu'à la fin de la saison à la demande de la Pro League. (Belga)

Nos partenaires