Jupiler Pro League - "Le dossier de licence de l'Antwerp est assez solide pour être accepté"

14/04/17 à 23:54 - Mise à jour à 15/04/17 à 00:07

Source: Belga

(Belga) Le patron de Ghelamco Paul Gheysens est persuadé que l'Antwerp évoluera au plus haut niveau du football belge la saison prochaine. C'est ce qu'a déclaré le bailleur de fonds du matricule N.1 à ATV dans une interview téléphonique. L'Antwerp n'a pas reçu sa licence de la part de l'Union Belge de Football (URBSFA), une décision contre laquelle le champion de D1B a fait appel auprès de la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS).

Jupiler Pro League - "Le dossier de licence de l'Antwerp est assez solide pour être accepté"

Jupiler Pro League - "Le dossier de licence de l'Antwerp est assez solide pour être accepté" © BELGA

La commission des licences avait établi mercredi que l'Antwerp ne pouvait pas assurer sa continuité car certains documents cruciaux n'étaient pas présents dans le dossier de licence présenté par le club. Un dossier marqué par les doutes quant au rôle joué par la société SL Peridot basée à Barcelone. L'Union Belge a en effet estimé que la société espagnole ne pouvait pas compter sur assez de moyens pour financer l'Antwerp. Le matricule N.1 a cependant fourni des documents à la commission des licences qui prouveraient la stabilité financière de Peridot. Le bilan interne de la société ne poserait en fait pas de problème en tant que tel, c'est pourquoi l'Union Belge a conclu que le capital proviendrait d'une troisième source. De plus, Peridot aurait une dette considérable. En résumé, on ne sait pas clairement d'où provient exactement l'argent et comment celui-ci est géré. C'est pour cette raison que la licence n'a pas été accordée. A ce propos, Gheysens veut rassurer les supporters et affirme qu'il est le seul investisseur. Peridot appartiendrait à Ghelamco Invest à environ 50% et serait en plus financièrement saine. Gheysens disposerait de documents confidentiels qui pourraient le prouver. D'après Gheysens, des documents ont été joints au dossier trop tard ou ces documents ont mené à une interprétation erronée. L'homme fort de Ghelamco, a fait examiner le dossier par un organisme indépendant et est convaincu que le dossier de licence est assez solide pour être admis par la CBAS. Aucune date n'est encore fixée pour que l'Antwerp comparaisse devant la CBAS. Pour ne pas perturber la préparation de la saison prochaine, la CBAS doit se prononcer avant le 10 mai. (Belga)

Nos partenaires