Jupiler Pro League - Le 34e titre de son histoire à portée d'Anderlecht ce jeudi soir à Charleroi

18/05/17 à 05:59 - Mise à jour à 06:01

Source: Belga

(Belga) Même si certains ont fait la fine bouche et que l'histoire serait déjà écrite sans la malédiction des penalties, Anderlecht a largement atteint son objectif en tenant Bruges en respect, 1-1, dimanche dernier à l'issue du "topper" de la 8e des dix journées de play-off I de la Jupiler Pro League. Avec toujours ses quatre points d'avance à deux journées de la fin, le Sporting est en effet dans une situation confortable. Reste toutefois maintenant à conclure, ce jeudi soir, ou dimanche!

Les Mauves ont ce 34e titre au bout de leurs crampons. En clair, le club ne devra tendre l'oreille vers Ostende pour s'informer du résultat de Bruges que s'il ne gagne pas ce jeudi soir (20h30) au Mambourg. Auquel cas il sera quand même champion si les Blauw en zwart n'ont pas empoché les 3 points à la côte. Bref, le pire scénario pour Anderlecht, mais le meilleur pour les amateurs d'émotions fortes, serait une défaite à Charleroi et une victoire de Bruges. Ce qui, soit dit en passant, rapprocherait sensiblement les Zèbres de la très convoitée 4e place. Quant au titre, il ne tiendrait plus qu'à un point (en réalité deux car l'écusson sera pour Anderlecht en cas d'égalité) et se jouerait dimanche au stade Jan Breydel (Bruges - La Gantoise) et au Stade Constant Vanden Stock (Anderlecht - Ostende). On peut supposer que s'il s'est rendu à Bruges avec pour objectif prioritaire de préserver son avance, le Sporting aura plutôt cette fois en tête l'idée d'en finir, mais sans pour autant prendre des risques inconsidérés. Il a en outre aussi une revanche à prendre sur ce Sporting carolo qui avait eu l'audace de venir s'imposer 0-1 sur sa pelouse lors de la 5e journée. Frank Boeckx, le gardien que personne n'attendait là mais qui a déjà conservé à treize reprises ses filets inviolés a prévenu: "il ne faudrait surtout pas se voir déjà champions avant le match. On sent bien sûr que la délivrance approche, et le plus tôt sera le mieux, même si faire la fête en déplacement n'est pas le plus gai. Mais si Charleroi est en play-off I et a gagné chez nous, c'est qu'il s'agit d'un très solide adversaire", a déclaré Boeckx mercredi en conférence de presse à Neerpede. Pour Bruges, finalement, les choses sont d'une rare simplicité. Le Club doit d'abord gagner à Ostende, ce qui n'est pas si facile, et prier pour que Charleroi ne s'incline pas. Dans ce cas, les Brugeois auront certes perdu leur titre, mais assuré malgré tout leur 2e place synonyme de tour préliminaire de la Ligue des Champions... (Belga)

Nos partenaires