Jupiler Pro League - L'Union belge et la Pro League condamnent les chants racistes des supporters brugeois

09/02/18 à 21:34 - Mise à jour à 21:35

Source: Belga

(Belga) L'Union belge de football et la Pro League ont condamné les chants racistes des supporters brugeois adressés dimanche au joueur de Charleroi Francis N'Ganga et jeudi à l'encontre du joueur du Standard Paul-José Mpoku. Les deux entités ont exprimé le souhait de pouvoir trouver, ensemble une solution.

"C'est un phénomène présent partout en Europe, mais le racisme sur un terrain de football est inacceptable", a expliqué Gérard Linard, président de l'Union belge de football vendredi. "C'est totalement contre nos valeurs et en tant que président, je veux personnellement trouver des solutions pour endiguer cela". Le directeur général de la Pro League, Pierre François est du même avis même s'il estime que les mesures actuelles ne sont pas adéquates. "Infliger une amende aux clubs ne semble pour l'instant pas une mesure efficace. Le management de la Pro League travaille à une série de mesures qui pourraient être ajoutées au règlement d'ordre intérieur". Le 20 février, le Conseil d'administration de la Pro League se penchera sur le sujet. "Nous continuons à demander aux clubs de combattre le racisme. Cela me semble logique après plusieurs incidents. Il faut endiguer de tels comportements." Dimanche dernier en championnat, le Club Bruges a partagé l'enjeu face à Charleroi (3-3). Une partie des supporters brugeois ont lancé des chants racistes et des cris de singes à l'encontre du joueur de Charleroi, Francis N'Ganga. Le Club sera poursuivi par le parquet de l'Union belge et peut être sanctionné d'une amende et d'une partie à huis clos. La rencontre de demi-finales retour de la Coupe de Belgique face au Standard jeudi a aussi été marquée par de tels incidents, à l'encontre cette fois de Paul-José Mpoku, le joueur du Standard, ainsi que par le jet de projectiles sur le terrain. Ces incidents figurent dans le rapport de l'arbitre. Le parquet se penchera la semaine prochaine sur ce dossier. (Belga)

Nos partenaires