Jupiler Pro League - Bruges - Anderlecht, le match à 6 points de la 19e journée

14/12/17 à 12:09 - Mise à jour à 12:12

Source: Belga

(Belga) Si la 19e des 30 journées de la saison régulière de la Jupiler Pro League de football débute ce vendredi soir (20h30) au Canonnier, où l'Excel Mouscron tentera d'enfin renouer avec la victoire qui lui échappe depuis la 8e journée (3-2 contre l'AS Eupen), il faudra attendre dimanche après-midi (14h30) pour savoir si Anderlecht, le tenant du titre, est encore dans la course à sa propre succession. Ou si le casting final se limitera à un duel entre Brugeois et Carolos, sous la forme d'une revanche de la Coupe de Belgique après le duel postposé de mercredi.

Bien sûr, mathématiquement, compte tenu de la division des points par deux en play-off I, les mauves ne seront pas encore tout à fait à la rue en cas de défaite au Jan Breydel. Mais il n'y a pas que l'arithmétique. Pourquoi deviendraient-il subitement irrésitibles, si d'ici la 30e journée, et ce dimanche en particulier, ils ne réussissent pas à s'imposer (sans Olivier Deschacht et Lukasz Teodorczyk, suspendus)? La situation de Bruges pourrait être d'autant plus confortable au terme de la 19e journée, que Charleroi va ensuite devoir dicter sa loi face à Genk qui a changé d'entraîneur, et dont c'est un peu le match de la dernière chance, dimanche (18h00). Le sixième wagon est en effet bien devant pour le moment, et il y en a encore deux deux autres intercalés. A commencer par le rouche, qui joue les locomotives en Croky Cup, mais se retrouvera aussi en bonne position en championnat, à un point de La Gantoise, actuellement 4e, si celle-ci mord la poussière à Sclessin samedi (18h00). Waasland-Beveren, a égalité avec le Standard, disputera dans la foulée, à 20h30, le derby waeslandien au Daknam, où Lokeren voudrait bien se mettre à l'abri d'Eupen, la lanterne rouge. Ce qui est aussi le cas de Courtrai, impérial en Coupe mardi (4-1 contre La Gantoise !) et de Malines, qui ont précisément rendez-vous aux Eperons d'Or au cours de la même soirée de samedi (20h00). Eupen, justement, qui malgré son peu enviable classement, a plus d'une fois prouvé qu'il n'a rien d'un oiseau pour le chat, aura tout intérêt à le confirmer. En croquant les Canaris de Saint-Trond, actuellement pensionnaires du sixième wagon tant convoité, mais dont on n'a plus entendu les chants de victoire depuis la 12e journée (1-0 contre Mouscron). Enfin l'Antwerp, assuré de se maintenir quoi qu'il arrive, dans le top-6, devra gagner le match de clôture dimanche soir (20h30) à Zulte Waregem, s'il veut qu'il en soit encore ainsi lors de la prochaine journée. (Belga)

Nos partenaires