Jupiler Pro League - Boschilia espère que son passage au Standard lui permettra de rentrer plus fort à Monaco

27/01/16 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Belga

(Belga) Gabriel Boschilia a déjà joué trois matches avec le Standard mais, faute de temps, il n'avait pas encore été présenté. C'est désormais chose faite puisque le médian offensif brésilien, qui fêtera ses 20 ans en mars, a répondu mercredi aux questions des journalistes.

Loué par Monaco, sans option d'achat, Gabriel Boschilia se dit heureux d'avoir atterri à Sclessin. "Avant de partir, j'ai eu une conversation avec l'entraîneur, Leonardo Jardim. Il a été sincère avec moi et m'a dit qu'à mon âge, j'avais besoin de jouer. Puisque ce n'était pas possible, j'aimais autant suivre son conseil et venir au Standard, où j'espère avoir davantage de temps de jeu." Avant de marquer son accord, il a discuté avec Vinicius, un Brésilien passé par le Standard et qu'il a côtoyé en équipe nationale U20 mais qui ne s'est pas adapté en Belgique. "Il m'a expliqué que ses problèmes d'adaptation n'avaient rien à voir avec le club et que je me plairais sans doute beaucoup ici." Arrivé sur le Rocher en août 2015, en provenance du FC São Paulo, Boschilia n'a pas d'explication sur le fait qu'il n'a guère joué à Monaco. "En tout cas, je n'ai pas perdu patience, j'ai travaillé et je suis sûr que quand j'y retournerai, je serai plus fort." Depuis son arrivée à Sclessin, Boschilia a joué deux matches: titularisé en Coupe de Belgique contre Genk, il était sur le banc pour la venue de La Gantoise en championnat. "Je pense avoir bien joué mais je sais que je peux mieux faire, notamment parce que je manque de rythme. Avant le deuxième match, l'entraîneur m'avait prévenu à l'entraînement qu'il voulait essayer autre chose, un schéma plus défensif. Je n'ai donc pas été surpris de me retrouver sur le banc." Boschilia, qui a joué à São Paulo avec Rogerio Ceni, Kaká et Pato, a découvert cette semaine une autre de ses idoles dans le vestiaire du Standard: Victor Valdes. "Lorsque je jouais à FIFA, j'étais Barcelone et Valdes était mon gardien", a encore dit celui qui portera le maillot frappé du numéro 8. (Belga)

Nos partenaires