Jupiler Pro League : 4e victoire en 4 matches à domicile pour Genk

19/09/15 à 09:09 - Mise à jour à 09:10

Source: Belga

En match d'ouverture de la 8e journée du championnat de football, Genk a battu vendredi le FC Malines (3-1). Les buts ont été inscrits par Igor De Camargo (15e), Neeskens Kebano (53e) et Yoni Buyens (68e), Milos Kosanovic a réduit la marque sur penalty (88e) pour les Malinois. Vainqueur de ses quatre matches à la Cristal Arena, le Racing est 3e à égalité de points avec Anderlecht (14), soit à deux longueurs d'Ostende, le leader. Malines (8 points) reste bloqué à la 11e place.

Jupiler Pro League : 4e victoire en 4 matches à domicile pour Genk

© BELGA

Après un début partagé, Genk a commencé à dominer son adversaire même si pour sa première titularisation, Marco Bizot n'a pas anticipé un mouvement de Joachim Van Damme (7e). Heureusement pour le gardien limbourgeois, le milieu Malinois a tiré sur lui. Pour contrer des Genkois remuants, les Malinois ont multiplié les fautes, ce qui a valu un carton jaune à Edin Cocalic (12e). Le Racing est resté dangereux et sur un service de Kebano (14e), De Camargo a ouvert la marque (1-0). La rencontre s'est emballée mais Nicolas Verdier a manqué l'égalisation (17e) et De Camargo le doublé (19e).

Les Malinois ont éprouvé du mal à maîtriser leur nervosité: Van Damme (20e) et Seth De Witte (27e) ont écopé d'un carton jaune tandis que Cocalic a flirté avec le rouge (24e). En raison du nombre élevé de fautes, le rythme de la rencontre a baissé malgré la bonne volonté du jeune Leon Bailey qui, pour sa première titularisation, a entendu le public scander son nom.

Après une reprise en semi-douceur, Genk a enclenché la vitesse supérieure par Bailey (51e) et surtout Kebano. Après avoir fourni l'assist sur le prmier goal, l'ex-Carolo a inscrit son premier but (53e) pour sa nouvelle équipe (2-0).

Une fois encore, Jean-François Gillet n'a pas eu la vie facile. Il a reculé l'échéance mais Buyens (59e) ne l'a pas pardonné(3-0). Alors que Genk finissait la rencontre en roue libre (88e), Buyens a provoqué un penalty, que Kosanovic a transformé (3-1).

En savoir plus sur:

Nos partenaires