Jupiler Pro League - 3e journée - Anderlecht perd ses premiers poitn à Saint-Trond

12/08/16 à 23:02 - Mise à jour à 23:02

Source: Belga

(Belga) Le match d'ouverture de la 3e journée de la Jupiler Pro League a vu Anderlecht perdre ses premiers points à Saint-Trond (0-0). Privés de Steven Defour, parti à Burnley, les Anderlechtois ont rarement inquiété le gardien des Canaris, William Dutoit. Celui-ci n'a été mis sous pression qu'après l'exclusion de Jorge Pulido (84e). Au classement, Anderlecht est momentanément premier avec 7 points et Saint-Trond 6e avec 4 unités.

Suite au départ de Defour, René Weiler a aligné Sofiane Hanni au milieu avec Leander Dendoncker et Youri Tielemans. Promu capitaine, l'Algérien a cédé sa place en pointe à Idrissa Sylla. Anderlecht a gagné le droit de mettre le ballon en jeu, une première mission manquée par Dennis Appiah. Dans le premier quart d'heure, on a eu droit à une palanquée d'approximations. Sur une action de Cristian Ceballos, Davy Roef a boxé son défenseur Fabrice N'Sakala (13e). Alors que Dennis Praet partait à l'echauffement, Sébastien De Maio a évité à Anderlecht d'encaisser en intervenant de justesse devant Nick Proschwitz (24e). Weiler s'est imaginé qu'il changerait la physionomie de la rencontre en permettant à Praet de faire sa première apparition en championnat (29e). Le Suisse a intégré le milieu à la place de N'Sakala et a reculé Frank Acheampong à l'arrière gauche (29e). Mais en obligeant Dutoit à mettre le ballon en corner, Bram Nuytinck a été le seul Mauve, qui a fait croire que la manoeuvre tactique se révélerait instantanément efficace (36e). Le début de la seconde période n'a pas été plus riche en combinaisons malgré la bonne volonté affichée par les Canaris. C'était insuffsisant pour emballer le public. Celui-ci a vu l'arbitre distribuer six cartons jaunes, la sortie sur blessure de Ceballos (59e) alors que les deux gardiens passaient un moment tranquille. La montée au jeu de Trezeguet a changé la donne (80e): l'Egyptien a été à la base de l'exclusion de Jorge Pulido, qui l'a séchement tacklé (84e). De Maio (85e)et Trezeguet (88e) ne sont toutefois pas parvenu à mettre à mal la réputation de giant-killer de Saint-Trond. (Belga)

Nos partenaires