Jupiler Pro League - 2e journée - Jérémy Perbet donne in extremis la victoire à Gand face à Genk

07/08/16 à 22:36 - Mise à jour à 22:36

Source: Belga

(Belga) Le dernier match de la 2e journée de la Jupiler Pro League a vu la victoire in extremis de Gand sur Genk (1-0). Monté au jeu, Jérémy Perbet a marqué l'unique but de la rencontre (90e+1). Au classement, La Gantoise compte 4 points tandis que Genk reste bloqué à trois. Avant cela, Lokeren et Anderlecht ont respectivement dominé Westerlo (3-0) et Courtrai (5-1).

La présence de Roberto Martinez, le nouveau sélectionneur de la Belgique, a boosté les joueurs. Le début de la rencontre a été animé notamment grâce à Sven Kums, un candidat Diable rouge. Le capitaine gantois a alerté Marco Bizot sur coup franc (4e). Cette action a inspiré le capitaine de Genk, Thomas Buffel, qui a chauffé les gants de Jacob Rinne (6e). Les deux équipes ont continué à alterner les actions au point de donner l'impression qu'une tornade soufflait sur la Ghelamco Arena. La finition n'avait, par contre, rien d'un tourbillon: les tirs du Limbourgeois Simon Bailey (8e) et du Buffalo Kalifa Coulibaly (10e) n'ont pas été dangereux et celui de Kums a échoué sur le poteau (12e). Après cette chaude entrée en matière, les Buffalos n'ont plus voulu partager la vedette. Mais ils n'ont pas été plus efficaces pour autant. Thomas Matton a tenté un tir à effet bien trop faible pour battre Bizot (24e). Simon a envoyé le ballon directement sur le gardien genkois (32e) et Coulibaly l'a expédié dans les airs (33e). Peu inspiré, l'attaquant malien a même manqué la plus grosse occasion de la première période (39e). Quant à Laurent Depoitre, il n'a pas tapé dans l'oeil du sélectionneur lorsqu'il a placé le ballon dans les mains de Bizot (41e). La seconde période a débuté par une action de Moses Simon. Bluffé par Bizot, le Nigérian a frappé dans l'angle fermé (47e). Genk a rétorqué par Alejandro Pozuelo, qui a obligé Rinne à dégager des poings (52e). Les actions se sont succédées mais Pozuelo (56e), Bailey (57e) et Buffel (58e) n'ont pas ponctué victorieusement les contres de Genk. Le moment était venu pour Peter Maes d'effectuer un changement en attaque: Aly Samatta pour Nikos Karelis (66e). Hein Vanhaezebrouck a modifié son milieu en intégrant Danijel Milicevic à la place de Matton (70e). Le coach de Genk a alors pris une mesure défensive en faisant monter Bennard Kumordzi à la place de Neeskens Kebano (73e). Genk a dès lors joué pour un point. Monté au jeu à la place de Coulibaly (81e), Jérémy Perbet a contrarié ce plan en faisant honneur à son titre de meillleur buteur de la dernière saison (90e+1, 1-0). (Belga)

Nos partenaires