Jupiler Pro League - 17e journée - Genk surpris à domicile par Lokeren

04/12/16 à 22:32 - Mise à jour à 22:34

Source: Belga

(Belga) Battu sèchement la semaine dernière à Ostende (6-0), Genk a encore connu la défaite dimanche lors du match de clôture de la 17e journée du championnat face à Lokeren (1-2). Les Limbourgeois ont ouvert la marque par Leandro Trossard (20e) mais Mehdi Terki (66e) et Sergiy Bolbat (75e) ont permis aux Waeslandiens de grimper à la 11e place du classement avec 18 points alors que Genk se retrouve 9e (24 points).

Suite à un problème du système de chauffage, une moitié de la pelouse était bien dégagée tandis que l'autre était blanche. Bien qu'attaquant vers la zone gelée, les Limbourgeois n'ont pas pris des précautions particulières. Nikolaos Karelis a d'emblée inquiété Boubacar Copa (2e) et Alejandro Pozuelo aurait pu en faire autant s'il avait appuyé son tir de loin (5e). Lokeren a alerté Marco Bizot par Mario Ticinovic (6e) et par son arrière gauche Ari Skúlason (7e). Le match était ouvert mais les assauts de Genk étaient plus vifs. Après avoir prouvé qu'il n'était un spécialiste du jeu de tête en manquant un service de Pozuelo (15e), Trossard s'est racheté quand l'Espagnol l'a lancé en profondeur. L'attaquant, qui remplaçait Leon Bailey suspendu, a dribblé Copa avant de placer le ballon (20e, 1-0). A partir de ce moment, Genk a ralenti le rythme et Lokeren a placé quelques contres. Comme ces raids n'avaient rien de supersonique, les Waeslandiens n'ont pas eu de grosses occasions de but. Quant à Genk, il s'est contenté de tirs de la deuxième ligne sans véritable danger pour Copa. Lokeren a repris la rencontre sur le même élan mais Guus Hupperts n'a pas bien géré un service de Tom De Sutter (46e). Lokeren s'est exposé aux contres adverses et aurait été sanctionné si Pozuelo n'avait pas trop tarder à donner le ballon à Karelis seul au second poteau (56e). Lokeren a éprouvé du mal à pénétrer dans les 16 mètres adverses mais quand il y est parvenu Terki a égalisé (66e, 1-1). Manifestement, évoluer sur la mauvaise partie de la pelouse n'a pas constitué un obstacle: monté au jeu (60e), Bob Straetman a lancé Bolbat, qui a donné l'avance aux visiteurs (75e, 1-2). Pour lancer l'offensive finale, Genk a compté sur Timo-Sven Susic et Aly Samatta à la place de Thomas Buffel et Bryan Heynen (81e). Mais c'est un arrière, Omar Colley, qui s'est montré le plus dangereux sur un coup de coin (86e); insuffisant pour éviter un nouveau couac. (Belga)

Nos partenaires