Judo - Grand Chelem de Paris - Joachim Bottieau et Lola Mansour battus sur pénalité

07/02/16 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Belga

(Belga) Joachim Bottieau (IJF 25) a été éliminé dimanche au 2e tour en catégorie des -81 kg du Grand Chelem de judo de Paris. Vainqueur par yuko de l'Estonien Kristjan Toniste (IJF 220) dans son premier combat, le judoka hornutois a ensuite été battu sur pénalité par le Russe Ivan Vorobev (IJF 22).

Bottieau s'est montré offensif face à Vorobiev, sans toutefois parvenir à s'imposer. Alors que le Russe avait déjà reçu un point de pénalité, le Belge en a aussi reçu un en fin de combat, ce qui a mené au golden score. Bottieau a encore placé quelques attaques. Il pensait recevoir un yuko, mais ce fut un second point de pénalité, qui signififait la fin du combat et de son tournoi. "Je n'y comprends rien", a réagi Joachim Bottieau. "Le Russe n'a fait que défendre. Ce n'est pas un arbitrage correct. J'avais espéré signer rapidement de bons résultats début 2016 pour assurer ma qualification pour les Jeux, mais cela n'avait pas été à La Havane et aujourd'hui, les arbitres ont tout gâché". Chez les dames, Lola Mansour (-70 kg) a été élilminée au 2e tour par a numéro un mondiale, la Néerlandaise Kim Polling. Lola Mansour (IJF 47) a d'abord écarté sur ippon la Marocaine Assmaa Niang (IJF 16) avant de croiser la route de Polling, triple championne d'Europe et médaille de bronze des Mondiaux 2013. Celle-ci l'a emporté sur pénalité. "Dans les deux combats, j'ai montré que j'avais fait des progrès. Maintenant, il faut avoir un peu de chance au tirage au sort pour aller chercher une médaille à ce niveau. Aujourd'hui, le tirage n'était pas un cadeau mais je me suis bien battue. J'ai pris chaque combat comme une finale", déclare Lola Mansour. Dans la même catégorie des -70 kg, Roxane Taeymans (IJF 38), malade, a été battue sur waza-ari dans son premier combat face à la Hongroise Szabina Gercsak (IJF 42). (Belga)

Nos partenaires