Marc Degryse
Opinion

06/03/18 à 14:40 - Mise à jour à 14:45

Joueurs, soyez pros jusqu'au bout. Coaches et dirigeants, arrêtez d'insinuer !

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, il faut vraiment que la Fédération intervienne et punisse ceux qui insinuent que les arbitres sont malhonnêtes.

Joueurs, soyez pros jusqu'au bout. Coaches et dirigeants, arrêtez d'insinuer !

Claude Makélélé : pas vraiment verni par les décisions arbitrales ! © BELGAIMAGE

Je n'étais pas au stade samedi soir mais dans un studio de la télé flamande pour le multilive. C'est passionnant de passer d'un match à l'autre, c'est excitant, parfois même énervant, tellement il se passe des choses, parfois aux mêmes moments. Je refais le coup dimanche pour la clôture de la phase régulière et ça promet encore d'être chaud.

J'ai retenu la victoire de Genk à Waasland Beveren. Pas seulement cette victoire mais l'ensemble du parcours de Genk depuis le Nouvel An avec 20 points sur 27 et une équipe transfigurée depuis l'arrivée de Philippe Clement. Il a corrigé les manquements tactiques, il a rendu confiance à tout son groupe, il a fait de Ruslan Malinovskyi et Alejandro Pozuelo un duo fort du championnat. Et puis, il y a le cas Dieumerci Ndongala, pas utilisé au Standard mais directement devenu une arme de sa nouvelle équipe. Le foot prôné par Clement est intelligent, déjà rien que parce qu'il fait déjouer les adversaires. Genk est maintenant assurer de jouer les PO et prépare la finale de la Coupe. Good job !

Partager

Le Standard est obligé de jouer pour gagner à Ostende. Danger !

En revenant sur le multilive du week-end, difficile de passer à côté des erreurs d'arbitrage qui risquent d'avoir une influence sur le verdict final du championnat. Le penalty offert à l'Antwerp contre Eupen, c'est très malheureux quand on voit à quel point c'est serré entre Eupen et Malines pour éviter la dernière place. Et Malines méritait de jouer à onze contre dix au Standard parce que Luis Pedro Cavanda devait être exclu à tous les coups, et ça aurait pu changer la physionomie du match.

Pour la dernière place qualificative en play-offs, le Standard a les meilleurs papiers. Mais si je devais miser une pièce, ce n'est sans doute pas sur eux que je la mettrais parce que leur déplacement à Ostende sent la poudre. Ostende, ce n'est pas n'importe qui, on vient encore de s'en rendre compte avec sa victoire à Gand. Et puis, le Standard va devoir aborder ce match avec l'intention de le gagner parce qu'un point risque d'être insuffisant. Si le Standard partage et si Courtrai bat Charleroi, c'est Courtrai qui ira en PO1. Les Liégeois ne peuvent pas prendre ce risque. Il y a aussi l'Antwerp qui est toujours mathématiquement dans le coup mais j'y crois beaucoup moins. Tout le monde aura l'oreille tendue vers d'autres matches, oui ce multilive promet beaucoup. La récompense sera peut-être pour l'équipe qui maîtrisera le mieux ses nerfs.

Et la maîtrise des nerfs, ce n'est justement pas ce qui caractérise le mieux les équipes qui ont encore quelque chose à gagner. Je prends l'exemple de Claude Makélélé. Déjà, je m'interroge beaucoup sur sa décision de ne pas reprendre Mbaye Leye pour le match de samedi passé à l'Antwerp. Un choix tactique et purement sportif, à l'entendre. C'est quand même étonnant de sacrifier, sur l'autel de la tactique, son capitaine, son joueur le plus expérimenté, son buteur. Et puis il y a eu les déclarations malheureuses de Makélélé après le match. Bien sûr, il avait raison de ne pas être d'accord sur la phase du penalty offert à l'adversaire. Mais de là à remettre clairement en cause l'intégrité des arbitres...

Makélélé a joué le même jeu que Glen De Boeck : le jeu des insinuations. Tu peux être déçu, tu as le droit de mettre le doigt sur des phases litigieuses et d'exprimer ta frustration, mais tu ne peux pas sous-entendre que les arbitres sont malhonnêtes. On a quelques spécialistes en la matière, des entraîneurs et des dirigeants. Il faut vraiment que la Fédération intervienne et punisse ceux qui se laissent aller. Ce sera très chaud le week-end prochain en haut et en bas du classement mais on attend une certaine retenue. Et un engagement total de Waasland Beveren à Malines et de Mouscron à Eupen. Deux équipes qui n'ont plus rien à perdre ou à gagner. Au classement en tout cas. Sur le plan de la correction, elles ont énormément à gagner. Qu'ils soient pros. Jusqu'au bout.

Nos partenaires