JO 2018 - Le shorttracker japonais Kei Saito contrôlé positif

13/02/18 à 04:57 - Mise à jour à 04:58

Source: Belga

(Belga) Le patineur japonais Kei Saito, engagé en shorttrack, a subi un contrôle antidopage positif, a annoncé mardi le Tribunal arbitral du sport (TAS). Ce qui fait de lui le premier cas de dopage des JO-2018 d'hiver de Pyeongchang.

"Kei Saito a été testé positif à l'acétazolamide, un produit diurétique considéré comme masquant, durant un test hors compétition", a précisé le TAS. "L'athlète a accepté, sur base volontaire, d'être suspendu provisoirement et de quitter le village olympique." Aucun résultat des Jeux ne sera affecté: Saito, 21 ans, est membre du relais 5.000 m messieurs programmé ce mardi. Il est le premier Japonais pris pour dopage à des JO d'hiver. "Je veux me battre pour prouver mon innocence", a réagi Saito dans un communiqué. "Je suis extrêmement surpris. Je n'ai jamais pris de produits dopants et n'ai donc jamais eu l'intention de les cacher." (Belga)

Nos partenaires