JO 2018: le CIO "le plus flexible possible" sur la participation d'athlètes nord-coréens

08/01/18 à 17:32 - Mise à jour à 17:34

Source: Belga

(Belga) A la veille de négociations inter-coréennes, le Comité international olympique a annoncé lundi qu'il se montrerait "le plus flexible possible" envers les sportifs nord-coréens désireux de participer aux prochains jeux Olympiques d'hiver organisés dans un mois en Corée du Sud.

"Nous nous montrerons le plus flexible possible", a indiqué un porte-parole du CIO alors que l'instance a indiqué avoir "repoussé la date limite d'inscription" pour les sportifs nord-coréens. Séoul et Pyongyang se sont mis d'accord vendredi pour tenir des discussions pour la première fois depuis deux ans. La rencontre, la première du genre depuis décembre 2015, aura lieu mardi à Panmunjom, le village frontalier où a été signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-53). Ces négociations entre les deux Corées porteront sur une possible participation d'une délégation du Nord aux JO d'hiver de Pyeongchang du 9 au 25 février dont les principaux événements se tiendront à tout juste 80 km de la zone frontalière. Le CIO qui "accueille favorablement" ces discussions explique "avoir laissé la porte ouverte" à une participation des sportifs nord-coréens "en repoussant la date limite d'inscription" et en apportant son soutien "durant les phases de qualification". Dimanche, une source proche du dossier a indiqué que des discussions doivent se tenir "en milieu de semaine", au siège du CIO à Lausanne, auxquelles doit participer le membre nord-coréen du CIO Chang Ung. Il avait déclaré samedi que son pays participerait "vraisemblablement" aux prochains Jeux d'hiver. (Belga)

Nos partenaires