JO 2018 - La Corée du Nord et la Corée du Sud se réuniront au CIO le 20 janvier

10/01/18 à 18:40 - Mise à jour à 18:46

Source: Belga

(Belga) Des représentants des comités nord et sud-coréens participeront à une réunion quadripartite à Lausanne le samedi 20 janvier avec le Comité international olympique et les organisateurs des JO-2018, pour décider des modalités de la participation des sportifs nord-coréens à Pyeongchang (9-25 février), a annoncé mercredi le CIO dans un communiqué. La réunion sera présidée par le président du CIO, l'Allemand Thomas Bach.

Au lendemain de la décision d'envoyer une délégation nord-coréenne aux prochains jeux Olympiques d'hiver en Corée du Sud, Thomas Bach et Chang Ung, l'unique membre nord-coréen du CIO, se sont rencontrés à Lausanne mercredi. A l'issue de discussions exceptionnelles entre le Nord et le Sud, les deux pays sont convenus mardi que la Corée du Nord allait envoyer une délégation. Combien de sportifs Nord-Coréens présents aux JO-2018 et dans quels sports ? Logeront-ils au Village Olympique ? Quel sera leur drapeau et leur hymne national ? Ce seront les questions à résoudre lors de cette réunion du 20 janvier. A ce jour, un seul couple nord-coréen de patinage artistique formé de Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik s'est qualifié fin septembre pour les Jeux, mais la Corée du Nord a laissé passer la date limite du 30 octobre pour les inscrire. Après consultation des fédérations, c'est le Comité national olympique nord-coréen qui transmettra au CIO une liste des sportifs retenus, la décision finale de les inviter revenant au CIO. En 2014, aucun athlète nord-coréen n'avait réalisé les minima pour les Jeux d'hiver de Sotchi. En 1988, la Corée du Nord avait boycotté les Jeux d'été organisés à Séoul, mais avait envoyé ses athlètes aux Jeux asiatiques de 2014 à Incheon, près de Séoul. Des sportifs nord-coréens étaient également présents aux derniers JO d'été à Rio en 2016. Forte de 31 athlètes dans 9 sports, la délégation nord-coréenne avait terminé au 34e rang, avec 7 médailles, dont 2 titres olympiques pour l'haltérophile Rim Jong-sim qui avait déjà triomphé en 2012 à Londres, et le gymnaste Se-Gwang Ri, au saut. Le CIO a répété cette semaine qu'il se montrerait "le plus flexible possible" quant à la participation de sportifs nord-coréens aux prochains JO d'hiver. Reste aussi encore à déterminer si les représentants des deux pays feront une entrée commune lors des cérémonies d'ouverture et de clôture, comme à Sydney en 2000, à Athènes en 2004 et à Turin en 2006. La dernière participation de la Corée du Nord aux JO d'hiver remonte à Vancouver-2010. (Belga)

Nos partenaires