JO 2018 - Bart Swings compte sur un jour de grâce pour obtenir un excellent résultat

26/12/17 à 19:48 - Mise à jour à 19:51

Source: Belga

(Belga) En 2014, à Sotchi, Bart Swings avait manqué de peu une médaille olympique, terminant quatrième et cinquième en patinage de vitesse. Le Louvaniste aura une nouvelle chance de médaille en février à PyeongChang. Swings est déjà prêt, a-t-il assuré mardi durant un point presse de Team Belgium à Wilrijk.

"Mon début de saison n'était pas super, mais la forme est en hausse. Chaque semaine, je me sens mieux. Mes résultats le confirment. Je progresse et cela me satisfait", a résumé Swings. Swings partira mardi soir au Portugal pour un stage d'une semaine. "Après, je rentre deux jours à la maison, puis j'irai m'entraîner avec les Norvégiens. Une épreuve de Coupe du monde, à Erfurt, est au programme." Selon le chef de la délégation belge Gert Van Looy, Swings peut améliorer d'au moins une place ses résultats de Sotchi, où il a fini quatrième sur 5.000 mètre, cinquième sur 10.000 mètres et dixième sur 1.500 mètres. "C'est certainement possible", estime Swings. "Je vais à PyeongChang pour disputer ma meilleure course. Chaque saison, il y a une course dont je suis très heureux et où j'atteins un niveau très élevé. L'an passé, j'ai connu un tel moment en début de saison. Cette fois, il doit arriver aux Jeux. Je dois me sentir en forme physiquement, mentalement et techniquement. Avec une telle prestation, beaucoup de choses peuvent arriver." Swings sera au départ de trois épreuves: le 1.500 mètres, le 5.000 mètres et la mass-start. "C'est difficile de dire si je préfère une distance. C'est en mass-start que j'ai été le plus souvent sur le podium, mais c'est aussi une course imprévisible, très tactique. Tu ne dois pas être le plus fort, mais tout doit s'imbriquer parfaitement. Sur 1.500 et 5.000 mètres, je peux plus compter sur ma force physique. J'espère réaliser une très bonne performance et je suis convaincu que je terminerai près du podium." Sur 1.500 mètres, Swings devra probablement composer avec Denis Yuskov. Le Russe a été blanchi par le CIO après avoir comparu devant la commission Oswald suite aux réanalyses des échantillons de Sotchi 2014. Triple champion du monde et détenteur du record du monde, Yuskov figure parmi les favoris à PyeongChang. "Il est très fort. C'est le grand favori. Ce n'est pas à moi à juger s'il peut être au départ, il y a une commission spéciale pour cela. Ces gens en savent beaucoup plus." Quoiqu'il en soit, Swings peut viser une médaille, même si la tâche sera rude. "Si je suis quatrième comme à Sotchi, je ne serai pas déçu car c'était l'une de mes meilleures courses. Si je n'ai pas ce sentiment après la course, alors je serai déçu." (Belga)

Nos partenaires