JO 2016 - Un haltérophile chypriote également banni des Jeux pour un test antidopage

06/08/16 à 00:20 - Mise à jour à 00:20

Source: Belga

(Belga) Selon différents médias, le Comité national olympique chypriote a annoncé vendredi qu'un athlète de sa délégation a dû quitter le Village olympique et les JO de Rio après avoir été confronté au résultat positif d'un test antidopage mené en juillet, à quelques heures de la cérémonie d'ouverture de ces Jeux.

Il s'agit de l'haltérophile Antonis Martasidis, qualifié pour les Jeux dans la catégorie des 85 kg. Alors qu'il était arrivé à Rio quelques heures auparavant, son Comité national olympique l'a informé de son test positif et lui a intimé de quitter la délégation. Plus tôt dans la journée, un athlète grec dont le nom et la discipline n'ont pas été divulgués a subi le même sort. Celui-ci a quitté la délégation vendredi, l'échantillon A issu d'un test antidopage mené en juillet s'étant révélé positif, a annoncé le comité national olympique grec. Un boxeur irlandais présent aux Jeux, Michael O'Reilly, a également appris jeudi qu'un de ses échantillons avait fait l'objet d'un test positif. Le président du comité national olympique irlandais, Pat Hickey, a indiqué vendredi que son instance attendait la décision de l'athlète de demander une analyse de son échantillon B. L'athlète n'a donc pas (encore?) été exclu du Village olympique, et il pourrait prendre part à la compétition si le deuxième échantillon se révèle négatif. (Belga)

Nos partenaires