JO 2016 - Les Red Lions se méfient du Brésil: "Un hockey peu orthodoxe"

06/08/16 à 23:46 - Mise à jour à 23:46

Source: Belga

(Belga) Les Red Lions n'auront pas le temps de savourer longtemps leur belle victoire décrochée samedi contre la Grande-Bretagne (4-1) lors de leur entrée en lice dans le tournoi olympique de hockey. Dimanche, à 19h30 locales, ils ressortiront déjà leurs sticks pour affronter le Brésil, le pays organisateur.

Les Belges ne demandent en tout cas qu'à confirmer, face à l'adversaire de leur poule qui est le plus facile sur le papier avec une 30e place au ranking FIH, sachant qu'une deuxième victoire serait quasiment synonyme pour eux de qualification pour les quarts. "Face au Brésil, la seule chose qui importe sera la victoire", indique Shane McLeod, le coach des Red Lions. "Ce n'est pas toujours facile d'affronter ce genre de pays, car ils jouent un hockey peu orthodoxe. Ils n'ont pas de véritable système du jeu. Cela peut générer de la frustration, si on devait par exemple frapper le poteau, alors que l'on considère que l'on doit inscrire beaucoup de goals. Il ne faut pas entamer la rencontre avec cet état d'esprit. Tant mieux si on réussit à marquer beaucoup de buts, mais on sera surtout très déçu si on ne parvient pas à prendre les trois points",. Cédric Charlier, auteur du quatrième goal contre la Grande-Bretagne, corrobore les propos de son coach: "Le match de dimanche sera tout aussi important. La gestion des efforts sera primordiale. Il ne faut pas oublier que nous ne jouons qu'à quinze pour l'instant, en attendant le verdict de la blessure de Tom Boon. Il ne faudra pas se cramer (sic)". (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos