JO 2016: l'Irlandais Conlan dénonce les juges "corrompus"

16/08/16 à 19:31 - Mise à jour à 19:31

Source: Belga

(Belga) Le boxeur irlandais Michael Conlan a crié à l'injustice après sa défaite en quart de finale des -56 kg mardi aux jeux Olympiques de Rio, s'en prenant aux juges, "des corrompus".

Battu aux points sur décision unanime du jury par le Russe Vladimir Nikitin, Conlan, 24 ans, a manifesté avec virulence sa désapprobation, tardant à descendre du ring et s'adressant ensuite aux arbitres. "Ils m'ont volé mon rêve olympique", a assuré l'actuel champion du monde de sa catégorie, médaillé de bronze en -52 kg à Londres-2012. "Les juges sont corrompus, c'est aussi simple que ça", a-t-il poursuivi. "Et la corruption va très loin". Selon Conlan, son adversaire lui-même était "complètement surpris" de la décision des arbitres. "Il a exulté comme s'il avait gagné la médaille d'or", a-t-il relevé: "Vous pouviez voir à sa réaction qu'il ne pensait pas avoir gagné." L'Irlandais estime ainsi avoir "remporté facilement les deux premiers rounds". "Au troisième round, c'était probablement plus serré qu'au deuxième", a-t-il juste admis, en s'appuyant sur le soutien du public pour justifier sa colère. "Vous ne pensez pas que si j'avais tort il m'aurait hué", a-t-il interrogé. Sollicité, un porte-parole de l'Association internationale de boxe amateur, l'instance qui organise les épreuves aux JO, a répondu que l'AIBA faisait "tout son possible pour garantir l'égalité de traitement" entre les boxeurs. "Ce qu'il a dit ne reposait sur aucun fondement. Mais il est libre de ses opinions", a souligné le porte-parole. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos